Magazine Côté Femmes

Suis-je une sorcière ou juste une nana indépendante ?

Par Missbavarde @Missbavarde
Suis-je une sorcière ou juste une nana indépendante ?

Sorcière évidemment ! Pourquoi ? j'ai un chat les gars point barre. Non, plus sérieusement, je suis en train de lire ce livre très intéressant : Sorcières de Mona Chollet. Beaucoup de monde en a parlé sur les réseaux, je ne vais donc pas faire la même chose, je vais juste dire qu'il est très intéressant à lire et que c'est passionnant de voir quelle était/est la place des femmes dans notre société !

Et de voir que les choses ne changent pas beaucoup est également intéressant mais désolant bien que cela évolue malgré tout et ça c'est déjà pas mal ! A lire ce livre je m'interroge sur moi même et mon évolution en tant que femme. Il est étrange pour moi de constater qu'en 37 ans j'ai le sentiment d'avoir vécu 2 vies en tant que femme. J'ai toujours dit que les femmes étaient le sexe fort et je le revendiquais, j'avais une âme de féministe déjà mais à petite échelle. Disons qu'en tant que femme, je me suis toujours vu l'égale d'un homme. Et pourtant, j'étais un beau petit mouton qui faisait inconsciemment ce que la société me disait de faire.

A lire Sorcières, ça me rappelle ce que j'avais remarqué très fortement quand j'allais voir une psy à savoir que je faisais donc les choses parce que c'était " comme ça ", que le CDI était l'objectif ultime dans sa vie professionnelle, que bien sur, je me marierais avant mes 30 ans ou au moins aurai un enfant. Quelle vaste blague ! J'aurais aimé savoir que prévoir les choses des années en avance ne sert à rien et qu'il n'y a pas de schéma idéal pour une femme.

J'ai commencé à travailler en 2003, bien formatée comme il faut pour répondre aux attentes de la société et rentrer dans le moule et trouver un CDI. Des CDD j'en ai fait un paquet, des erreurs dans le boulot j'en ai fait mais j'ai réussi aussi des trucs, les relations sentimentales... ahhhhh c'est toute la raison de ce blog et là encore j'ai fait des erreurs mais on apprend des erreurs. Pour le coup avec les mecs, je me suis fait plaisir comme femme à ne pas répondre aux attentes de la société, tout simplement car c'était hors de mon contrôle alors oui j'ai eu pleiiiins d'histoire mais être une femme de son temps c'est aussi s'écouter et répondre à des désirs, besoins, combler des vides aussi et surtout ne rien regretter mais jamais je n'aurais cru que c'était être un peu féministe que de faire ce que je voulais de mon cul.

Suis-je une sorcière ou juste une nana indépendante ?

Puis après la psy, j'ai changé, disons que j'ai surtout vu les choses de mon point de vue et non plus celui de la société et j'ai compris que faire comme il faut selon les idées de bons vieux mâles frustrés, ne me convenait pas alors j'ai décidé (tard je trouve) que cette fois, je ferais selon mon avis à moi. Putain il était temps !!

J'ai donc décidé de repartir à 0, d'assumer mes décisions et ma position de femme encore un peu plus. Je suis toujours propriétaire et j'ai acheté sans les sous d'un homme avant la trentaine waouh ! Ca n'était pas inhabituel mais malgré tout surprenant pour cette société qui même si elle évolue, a encore du mal à voir qu'une femme est indépendante financièrement ! Je suis bien évidemment et sans surprise toujours célibataire et truc de dingue, je sais vivre avec moi et j'apprécie même ma propre compagnie. Je pars même en vacances en solo et je surkiffe cette liberté que j'ai, cette liberté à laquelle j'ai droit en tant que femme et surtout je sais l'apprécier, d'autant plus quand je sais le nombre de femmes qui n'ont pas cette chance, ce courage peut être ! Et je me dis que pour toutes celles qui étaient indépendantes des centaines d'années plus tôt que moi, qui décidaient de ne pas subir les ordres des hommes, aidaient les autres femmes et ont été martyrisées pour cela, je dois vivre encore plus les choses.

Merde ces femmes étaient des wonderwoman et j'en découvre encore plus en lisant le livre de Mona Chollet. Je savais que les femmes avaient été martyrisées et vues comme des sorcières à l'époque. La chasse aux sorcières n'est pas sortie du chapeau comme ça hein ! Et comme je ne sais pas faire les choses à moitié et que, quitte à être indépendante, autant l'être même auprès des impôts, je me suis donc mise à mon compte. Oui, la fille a décidé de se mettre à son compte et de bosser encore plus qu'avant ! Je consacre tout mon temps à bosser, car j'ai un objectif de CA d'une part, je veux gagner en expérience évidemment pour justifier encore plus mes tarifs par la suite et surtout, pour me payer le graal : l'Australie durant 1 mois minimum !

Suis-je une sorcière ? Suis-je juste une femme indépendante dans une société où le nombre de comptes sur l'empowerment féminin pullulent (et c'est top) mais où ça reste encore difficile à assumer ? Je dirais que je suis un mix de tout ceci et ce que j'espère c'est être encore plus indépendante, kiffer ma vie encore plus, me faire plaisir, apprendre à dire merde plus souvent, et assumer assumer assumer mes décisions. Apprendre à se détacher de la pression sociale est difficile, assumer avoir 37 ans, dire qu'on est célibataire sans verser sa larme, se sentir accomplie sans avoir d'enfants ne sont pas des choses faciles, mais j'y travaille. Et c'est tout ce qui compte non ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Missbavarde 473 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte