Magazine Conso

Dômes de Miage, en traversée (3670m)

Publié le 16 avril 2019 par Liliouns @Ski_Libre
Temps de lecture: 4 minutes

Dômes de Miage, en traversée (3670m) 1200m Massif : Mont-Blanc

Dômes de Miage, en traversée (3670m)
2600m Secteur : Vallée de l’Arve

Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Toutes Description

Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Difficulté 3.2 J1

Prendre le sentier classique qui monte à l’hôtel de Tré la Tête par les Plans. Attention aux dernières pentes (avalancheuses) juste avant le refuge. Poursuivre vers le refuge des Conscrits : traverser plein E en montant légèrement jusqu’à buter sur la barre rocheuse du “mauvais pas” (chercher le cairn qui indique le début de la descente, bien pratique de nuit …).

Redescendre environ 100 m par un cheminement délicat entre les dalles (il faut souvent déchausser OU il peut être très pratique de dépeauter pour gagner en temps et en sécurité) pour prendre pied sur le bas du glacier de Tré la Tête. Le remonter plutôt rive droite jusqu’à environ 2400 m (“plat” d’où l’on aperçoit le refuge perché 200 m au dessus) puis bifurquer plein N en direction du refuge.

J2

Traversée des Dômes de Miage et descente par le glacier d’Armancette.
A partir du refuge des Conscrits, traverser à flanc (NE) en direction de la base de la Pointe des Conscrits et prendre pied sur le glacier vers 2750 m.

Vers 3300 m, au début d’un petit plateau, obliquer NW en direction du col des Dômes (barre de séracs à contourner par la droite). Du col des Dômes, suivre l’arête vers le SW, d’abord à skis jusqu’au sommet intermédiaire (3633 m) et au col suivant, puis le plus souvent à pieds (piolet, corde, voire crampons) jusqu’au sommet occidental (3670m par une magnifique arête effilée).

Descente

Descendre W vers le col de la Bérangère (passages à 35-40°). Prendre le glacier d’Armancette plutôt en son centre jusqu’à 2950 m environ puis deux options :

– soit traverser à droite sous une barre de séracs pour sortir du glacier en direction de la Pointe de Covagnet (attention aux avalanches et aux chutes de séracs provenant de la calotte des Dômes).

– soit continuer à descendre sur le glacier d’Armancette jusqu’à l’altitude 2730 environ, puis traverser à droite (plein Nord) sous une barre rocheuse et quitter le glacier. Repeauter ou remonter à pied vers le point 2772 en direction d’un petit collu. Cette option permet d’éviter quelques pentes en peu plus expo.

Au point 2772 m, continuer légèrement la traversée pour atteindre les pentes au sud de la Pointe de Covagnet. En restant plutôt sur la droite sous les contreforts rocheux de la pointe, on rejoint un petit couloir, étroit et raide, orienté W (100 m à 35-40°, attention aux purges de redoux). Poursuivre dans le vallon plein W toujours côté droit jusqu’au lac d’Armancette.

On retrouve alors un chemin à flanc qui rejoint les Plans et le Cugnon (panneaux indicateurs). Il est plus rapide de ne pas suivre directement la direction Cugnon indiquée à gauche à l’altitude 1530m, mais de suivre la piste de 4×4 sur 200m environ vers les Contamines, on retrouve plus bas un sentier en direction de Cugnon.

Dômes de Miage, en traversée (3670m)
6h Accès

Dômes de Miage, en traversée (3670m)
matériel de glacier St Gervais > Les Contamines-Monjoie > Parking de Cugnon

Dômes de Miage, en traversée (3670m)

passages
40°

Dernière journée pour notre groupe dans le bassin de Tré la Tête. Cette fois-ci nous prenons la direction des Dômes de Miage pour descendre par le glacier d’Armancette. Un fort vent de Sud nous surprend dès le réveil, de fortes rafales de vent nous accompagnent jusque sous le col des Dômes. Le glacier est très bien bouché tout au long du parcours.

Nous cramponnons pour prendre l’arête sommitale, où soudainement le vent a décidé de ne plus faire des siennes. Un vrai bonheur d’arriver avant la foule au sommet des Dômes, seule une cordée de deux personnes est arrivée avant nous. 

Le panorama est toujours aussi grandiose depuis ce sommet !

La descente sur Armancette est relativement bonne même si le vent de la nuit a travaillé la neige et légèrement cartonné, voir plaqué, quelques courts passages. Nous réussissons à tout de même trouver quelques bons passages en poudre sur le glacier. Nous avons pris la direction de la pointe de Covagnet par la traversée pour ensuite rejoindre les pentes sud qui commençaient à décailler. 

La descente à ski sous le lac fait encore gagner quelques précieux mètres, nous avons marché 25 minutes pour rejoindre le Cugnon. 

Depuis le temps que je rêvais de faire cette descente et bien c’est chose faite et d’une très jolie manière avec d’excellentes conditions. 

Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)
Dômes de Miage, en traversée (3670m)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Liliouns 3377 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte