Magazine Conso

La ferme brésilienne du chanteur Lenny Kravitz

Publié le 19 avril 2019 par Jsbg @JSBGblog

AD050119_KRAVITZ_01

Ou peut-être faudrait-il désormais dire décorateur plutôt que chanteur? Bien que son travail en la matière soit moins connu, voilà déjà 16 ans que le rocker a ouvert son studio, Kravitz Design. Depuis, il a relooké bon nombre de résidences, dessiné mobilier, papiers paints et même un appareil photo pour Leica. Mais le projet qui lui a le plus tenu a coeur ces derniers temps a sans doute été la rénovation d’une ancienne plantation de café datant du XVIIIème siècle dont il a fait l’acquisition au Brésil. Une histoire qu’il a raconté en exclusivité au magazine américain Architecture Digest.

Il y a de cela une bonne dizaines d’années, alors qu’il terminait une tournée de concerts au Brésil, l’un de ses amis l’a convaincu d’aller visiter une ferme non loin de Rio de Janeiro. Ce que Kravitz y découvre l’émerveille: au centre d’un magnifique paysage, un bâtiment entouré d’une végétation luxuriante, de chutes d’eau, d’animaux domestiques et sauvages. Alors qu’il ne devait qu’y passer une nuit, il y est resté un mois entier.

AD050119_KRAVITZ_04

Deux ans plus tard, le souvenir de ce lieu magique lui traîne toujours dans la tête et il finit par l’acheter dans l’objectif d’en faire un lieu de retraite pour lui et sa famille tout en gardant la ferme en exploitation. L’immense propriété s’étend sur plus de 400 hectares et comprend un véritable village colonial portugais datant du XIXème siècle, des fermes, des granges… Lenny Kravitz va restaurer ces bâtiments et leur redonner vie en les transformant en maisons d’invités, piscines, fitness et même un studio d’enregistrement.

« Cette ferme, ce paysage… ils possèdent une force de vie qui leur est propre. On ne peut pas recréer ça avec le design, », déclare le chanteur quinquagénaire. Il garde donc l’esprit original des lieux tout en le décorant de mobilier signé par les maîtres brésiliens Oscar Niemeyer, Sergio Rodrigues et Jorge Zalszupin, mais fait aussi expédier depuis les Etats-Unis des pièces de Warren Platner ou Eero Saarinen. Le résultat se passe de commentaires. Dis Lenny, tu veux pas m’inviter?

– Jorge S. B. Guerreiro

AD050119_KRAVITZ_02

AD050119_KRAVITZ_03

AD050119_KRAVITZ_05

AD050119_KRAVITZ_06

AD050119_KRAVITZ_07

AD050119_KRAVITZ_09

AD050119_KRAVITZ_11

AD050119_KRAVITZ_13

AD050119_KRAVITZ_14

AD050119_KRAVITZ_15

AD050119_KRAVITZ_20

AD050119_KRAVITZ_21

Photos © Simon Upton / Architecture Digest


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jsbg 208570 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte