Magazine Voyages

Un printemps au japon : premieres impressions

Publié le 07 mai 2019 par Didier @PAPOLEMO

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSKYOTO : HEIAN JINGU

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO : Akasaka-Mitsuke : Sanctuaire de HIE JINGA

La réponse a été rapide : dès les premiers jours, j'ai balayé en un revers de main toutes mes interrogations, mise à part peut-être la barrière du langage et les transports parfois complexes à comprendre.

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO : femme en kimono dans les jardins de KYU-SHIBARIKYU

Pourquoi tant de fascinations ?

ai découvert un japon fascinant et attachant, parfois étonnant, souvent surprenant. C'est aussi un pays qui possède une culture passionnante, un peuple d'une grande gentillesse et discipliné comme jamais.

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO : Vue de nuit du 25ème étage de la la Mairie de BUNKYOUN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSmAAch Ecute Kanda Manseibashi : ancienne gare et vue sur le quartier de AkihabaraUN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO : LE SHIKANSEN dans la ville : LE TGV Français en beaucoup mieux !

visité des temples (bouddhistes) et des sanctuaires (shintoïsme) d'une grande beauté, richement décorés, qui s'accordent en parfaite osmose, où sagesse, philosophie et spiritualité inspirent toujours beaucoup la population japonaise.

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSKYOTO : KINKAKU-JI : LE PAVILLON D'ORUN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO : SANCTUAIRE DE MEIJI JINGUUN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO : TEMPLE DE SENSO-JI - ASAKUSA

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSMONASTERE DE KOYASAN : KONPON DAITO : LA GRANDE PAGODE

J'ai découvert un japon authentique : oui, il existe encore des villages, des quartiers qui ont gardé une âme, et ont conservé leur état d'origine.

J'affectionne particulièrement les quartiers populaires, loin du tourisme de masse, où l'on découvre çà et là de petites merveilles.

La beauté de ces endroits n'a d'égal que la magie de ces lieux.

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSKYOTO : QUARTIER DE GIONUN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSKYOTOUN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSUN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO : SANYA : LE QUARTIER QUI N'EXISTE PAS !UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO : QUARTIERS POPULAIRE DE DAIMON

Une fois encore, mon grand plaisir est celui d'avoir visité les marchés où se mêlent une multitude de couleurs, d'objets et de marchandises en tout genre.

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSOSAKA : MARCHAND DE LANTERNES !

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONS

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSOSAKA ET SA STREET FOOD

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSUN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONS

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSUN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONS

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO : JARDINS DE KYU-SHIBARIKYUUN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO : SANCTUAIRE DE NIZU-JINJA LORS DU FESTIVAL DES AZALEES (BUNKYO AZAEA)UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONS

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSKYOTO : JARDINS DU TEMPLE DE GINKAKU-JI (PAVILLON D'ARGENT)

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSKYOTO : JARDINS ZEN DE KENNI-JI

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONS

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSLE CHATEAU DE MATSUMOTO

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSLA FERME DE ISUMIprintemps japon premieres impressions

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSLA SALLE A MANGER : REMARQUABLE !

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSNOS 2 SYMPATHIQUES FERMIERES & CUISINIERES

Etonnant ! Passionnant ! Et qu'on arrête de penser qu'une "Geisha" est à connotation sexuelle.

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSKYOTO : GEIKO LORS DE LA CEREMONIE DU THE

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSMONASTERE DE KOYASANUN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSENTREE DU MONASTERE

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSMOINE SERVANT LE REPAS DU SOIR

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSCHAMBRE TYPIQUE D'UN RYOKAN

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO : UN PETIT RESTAURANT TYPIQUE D'OKONOMIYAKIUN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSKAISEKI : CUISINE TYPIQUE JAPONAISE QUI REGROUPE PLUSIEURS PLATS DIFFERENTS

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSUN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONS

Le monde de la nuit est un moment à vivre absolument : la forêt de néons multicolores que l'on parcoure dans les quartiers de Shinjuku ou Akihabara provoque un véritable choc visuel qui m'a beaucoup plu.

Parfois, on a l'impression d'être dans une gigantesque fête foraine.

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSOSAKA : DOTOMBORI

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO BY NIGHT : QUARTIER DE SHINJUKU

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONS

Je m'en suis donné à coeur joie, et c'était toujours un endroit auquel j'aimais vraiment me rendre avec plaisir.

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO : QUARTIER DE SHINJUKU YOKOCHO -STREET FOODUN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONS

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONS

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO : QUARTIER DE SHINJUKU GOLDEN GAI : QUELQUES 300 BARS !

Et on n'est prié de ne pas se moquer, hein ??UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONS

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONS

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSMAID CAFE : CARTE DE MEMBRE + MASTER , LE TOUT SIGNE DE IRINA !

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSNAKASENDO : ANCIENNE ROUTE PAVEEUN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSAPRES AVOIR DORMI DANS UNE AUBERGE, LES ADIEUX QUI DURENT,QUI DURENT...UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONS

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSANCIENNE MAISON TYPIQUE

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSMAISON DE THE : LES HABITANTS OFFRENT LE THE A CEUX QUI LE SOUHAITENT : SYMPA, NON ?

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO : VIEUX GUIDES DESTINES AUX PELERINS DE L'ERE EDO (JIMBOCHO)

Bien sûr, je suis un "bleu" sur le Japon : je suis loin d'avoir tout vu, tout compris, et il y a sans doute des choses moins belles, moins connues, dont je n'ai pas encore pris connaissance : cela viendra avec le temps.

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSLE SOURIRE DU MATIN AU PETIT DEJEÛNER

printemps japon premieres impressions

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSLE FAMEUX FUJISAN (vue furtive prise d'un train en pleine vitesse !)

Je retournerai dès que possible dans ce japon qui m'a trouvé, pour y faire de nouvelles découvertes, boire un verre de

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSOSAKA

Voici un premier retour d'une virée au pays du soleil levant, qui m'a mené, D' Osaka à Tokyo la bouillonnante, en passant par Kyoto et bien d'autres endroits moins connus.

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO : QUARTIER ODAIBA : LE PONT RAINBOW ET LA STATUE DE LA LIBERTEUN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO : LES BOUQUINISTES DANS LE QUARTIER DE JIMBOCHO

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONS

- Déjà, on ne sert pas la main de ses hôtes, mais on pratique la courbette (15°/30°/45° !)

(Merci à ma nièce en passant pour ses précieux conseils !)UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONS

UN PRINTEMPS AU JAPON : PREMIERES IMPRESSIONSTOKYO : ASAKUSA MITSUKE : HIE JINJA

- J'étais dans un quartier sans touristes ; je cherchais un "izakaya" local : une femme charmante m'a de suite accompagné dans cet établissement avec un sourire que je n'oublierai pas ; une fois arrivé dans le p'tit resto plein à craquer, le patron me fait comprendre qu'il n'y a plus de place. Se confondant en excuses, très gêné, il s'est incliné plusieurs fois comme si c'était super grave.

- Les japonais sont d'une grande gentillesse, vous l'avez compris : je me rends dans un magasin pour y chercher un objet. Je reste plus d'une heure, à choisir, à essayer, pour finalement expliquer, très embêté, que je n'ai pas trouvé mon bonheur.

Vous savez quoi ? Il s'est excusé de ne pas avoir pu satisfaire mon besoin. Au moment de partir, il me demande de patienter 1 minute. Il revient un petit cadeau à la main et toujours avec les inclinaisons d'usage m'offre un furoshiki (carré de toile très populaire) . C'est pas beau çà ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Didier 851 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine