Magazine Santé

MIGRAINE et OBÉSITÉ : Perdre du poids peut alléger la tête aussi

Publié le 15 mai 2019 par Santelog @santelog



Pour les personnes souffrant de migraine et d'obésité, perdre du poids peut aussi réduire les maux de tête

Pour les personnes souffrant de migraine et atteintes d'obésité, perdre du poids peut aussi réduire les maux de tête, suggère cette étude de l’Université de Padoue. Avec des collègues américains, les chercheurs italiens montrent comment la perte de poids réduit la fréquence et la sévérité des crises et améliore la qualité de vie chez ces patients migraineux et obèses. Les résultats de cette méta-analyse sont présentés à la réunion annuelle ENDO 2019, de l’Endocrine Society (Louisiane).

« Si vous souffrez de migraines et que vous êtes obèse, la perte de poids permettra d’améliorer votre qualité de votre vie familiale et sociale, votre productivité au travail ou durant les études. Votre bien-être s'améliorera considérablement », résume l’auteur principal, le Dr Claudio Pagano, professeur agrégé de médecine interne à l’Université de Padoue.

La perte de poids réduit tous les facteurs qui obèrent la qualité de vie des patients migraineux : L’équipe regarde ici les effets, sur la fréquence et la gravité de la migraine, d’une perte de poids par chirurgie bariatrique ou obtenue par une intervention comportementale. Les chercheurs ont procédé à l’examen de la littérature portant sur l'intensité de la douleur, la fréquence des maux de tête, la durée des crises, le handicap et IMC, la modification de l'IMC, les interventions de perte de poids et ont sélectionné 10 études portant sur un total de 1.000 patients. Cette méta-analyse conclut que :

  • la perte de poids est bien liée à des réductions significatives de la fréquence, de la durée, de l'intensité de la douleur et de l'invalidité liées aux crises de migraine.

Perte de poids = réduction de la migraine, quel que soit le taux de perte de poids : cette réduction de toutes les caractéristiques de la migraine ne s’avère pas liée au degré d’obésité au départ, ou à la réduction du poids. De plus, cet effet bénéfique est obtenu quel que soit le type d’intervention de perte de poids, comportementale ou chirurgicale. Enfin, le résultat est comparable chez les adultes et les enfants.

Des bénéfices collatéraux : la perte de poids réduit l'impact des comorbidités de l'obésité, notamment le diabète, l'hypertension, les maladies coronariennes, les accidents vasculaires cérébraux et les maladies respiratoires. Ensuite, l'amélioration de la qualité de vie et la réduction de l’invalidité chez ces patients auront aussi un impact considérable en termes de coûts directs et indirects des soins de santé.

Certes, il reste à élucider les mécanismes qui lient l'obésité, la perte de poids et la migraine, mais l'inflammation chronique, le rôle des adipocytokines ou des comorbidités liées à l'obésité est déjà à l’étude.

Source: Endo 2019 23-Mar-2019 For migraine sufferers with obesity, losing weight can decrease headaches

Plus sur la Migraine– Voir aussi Obésité Blog

Équipe de rédaction Santélog Mai 15, 2019Rédaction Santé log




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine