Magazine Culture

Critique Ciné : Pokémon Détective Pikachu (2019)

Publié le 15 mai 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

Pokémon Détective Pikachu // De Rob Letterman. Avec Justice Smith, Kathryn Newton et Bill Nighy.


Détective Pikachu représente plutôt bien ce que j’ai vécu dans mon enfance avec les Pokémon. Comme beaucoup de ma génération, ils ont été là et moi aussi j’ai joué à ces jeux sur Game Boy, j’ai suivi le dessin animé à la télévision et j’ai aussi joué avec des cartes Pokémon. Du coup, aller voir Détective Pikachu était une sorte d’évidence pour moi afin de retrouver ces petites créatures toutes mignonnes. Le seul véritable problème de ce film est le manque d’implication des scénaristes dans l’histoire, laissant alors par moment l’impression que Détective Pikachu est assez creux. Rob Letterman (Monstres contre Aliens, Les voyages de Gulliver) apporte quant à lui une expertise de films ultra colorés et pop, rendant plutôt service à Détective Pikachu et la ville de Ryme City où Pokémon et humains vivent en parfaite harmonie. Détective Pikachu c’est aussi le premier film Pokémon en prises de vue réelles, ce qui donne un tout autre aspect à cet ensemble et qui nous rapproche finalement peut-être un peu plus de ce que l’on a pu vivre dans son enfance avec ces petites créatures complètement farfelues mais terriblement attachantes.

Après la disparition mystérieuse de Harry Goodman, un détective privé, son fils Tim va tenter de découvrir ce qui s’est passé.  Le détective Pikachu, ancien partenaire de Harry, participe alors à l’enquête : un super-détective adorable à la sagacité hilarante, qui en laisse plus d’un perplexe, dont lui-même. Constatant qu’ils sont particulièrement bien assortis, Tim et Pikachu unissent leurs forces dans une aventure palpitante pour résoudre cet insondable mystère.  À la recherche d’indices dans les rues peuplées de néons de la ville de Ryme – métropole moderne et tentaculaire où humains et Pokémon vivent côte à côte dans un monde en live-action très réaliste –, ils rencontrent plusieurs personnages Pokémon et découvrent alors un complot choquant qui pourrait bien détruire cette coexistence pacifique et menacer l’ensemble de leur univers

Détective Pikachu a donc l’avantage d’être un film suffisamment fun pour être vu, mais pas suffisamment bon pour devenir mémorable. L’histoire tourne souvent en rond et autour de poncifs narratifs que l’on voit déjà dans bon nombre de films du genre. C’est dommage de laisser l’histoire vaquer à des occupations aussi simplistes alors que l’univers de Pokémon est suffisamment riche pour raconter quelque chose de bien plus prenant. Je dirais donc que le scénario est la plus grosse faiblesse de Détective Pikachu. Mais le réalisateur de Chair de Poule le film tente alors de donner un coup de fouet à certains moments, comme la première apparition de Pikachu qui est assez mignonne et donne à Ryan Reynolds l’occasion de faire quelque chose avec sa voix (qu’il n’aurait probablement jamais fait en tant qu’acteur physique, comme à la fin du film derrière ses carreaux quadruple vitrage). Le film sait aussi devenir rapidement attachant, malgré des grosses ficelles qui empêchent donc de se prendre totalement au jeu. Les fans du jeu, des personnages et des Pokémon en général trouveront cependant ici l’occasion de se replonger dans un univers qui reste aujourd’hui encore un vrai empire avec son lot de petites références et surprises bienvenues.

Note : 6.5/10. En bref, bien que cela ne soit pas un film mémorable, il est suffisamment fun pour mériter d’être vu (si l’on aime ou l’on a aimé les Pokémon une fois dans sa vie).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte