Magazine Cyclisme

Le pari du vélo électrique au Pays Basque

Publié le 19 mai 2019 par Pistescyclables @PistesCyclables

Le pari du vélo électrique au Pays BasqueLa Communauté Pays Basque, née en janvier 2017, de la fusion des 10 communautés de communes et communautés d'agglomération du Pays Basque, regroupe 158 communes, soit 308 323 habitants sur un territoire vallonné d'une petite centaine de kilomètres par côté.

La voiture y est très largement majoritaire dans les moyens de transport utilisés, et la super Aglo souhaite accélérer l'usage des mobilités alternatives associées au lancement imminent d'une offre de Tram Bus électrique sur les villes côtières principales, Anglet, Bayonne, Biarritz.

Avec un réseau de pistes cyclables de qualité, mais largement insuffisant d'une centaine de kilomètres et très inégalement réparti, le vélo a, depuis des années, été plus considéré comme un moyen d'aller à la plage pour les touristes saisonniers qu'une véritable alternative de mobilité durable.

Signe des temps, urgence climatique ou opportunité de nouveaux financements, le Syndicat des mobilités lance une opération séduction pour faire découvrir, tester et apprécier une flotte de vélos électriques avec un système d'abonnement sur un ou deux mois, renouvelable une fois.

Les tarifs sont en gros de 50 euros pour le mois de location, dégressif pour le deuxième mois, et avec 50% de réductions pour les personnes aux minimas sociaux. Toute une gamme d'accessoires sont également en location dans les points de retrait dans la limite des stocks disponibles.

Si l'usager est conquis, il peut soit revenir à sa voiture dans les bouchons, tester le tram bus, ou décider d'acquérir un vélo électrique avec une subvention publique sur la base de 25% du coût d'achat d'un vélo neuf et plafonnée à 300 euros.

Cette opportunité de tester l'électrique n'est plus l'apanage des villes côtières puisqu'on peut désormais retrouver des stations pour retirer son vélo dans 12 points de retrait avec des noms qui devraient vous faire rêver : Saint Jean de Luz, Mauléon, Biarritz, Iholdy, Saint Jean le Vieux...

En complément de cette incitation au coup de pédale tranquille, appréciable avec le relief basque, l'offre gratuite estivale semble avoir disparu des radars, sans doute pour faire marcher l'activité économique des loueurs locaux ou faire tourner ces 200 vélos électriques pendant l'été.... une offre de libre service pourrait réapparaître à la rentrée pour les usagers du quotidien... on vous tiendra au courant.

Si vous voulez découvrir tous les détails de cette incitation à la débauche des kilowatts, rendez-vous sur le nouveau site de l'agglo et de son syndicat des mobilités : https://www.velo-paysbasque.fr/

Le pari du vélo électrique au Pays Basque

A noter, la ville de Tarnos, frontalière, dans le département voisin des Landes, est associée à ces nouvelles offres de mobilité.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pistescyclables 507 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines