Magazine Maladies

#trendsinendocrinologyandmetabolism #obésité #nanothérapies Promesses des Nanothérapies pour le traitement de l’Obésité

Publié le 22 mai 2019 par Tartempion77 @NZarjevski

#trendsinendocrinologyandmetabolism #obésité #nanothérapies Promesses des Nanothérapies pour le traitement de l’Obésité

Étapes Suggérées dans l’Administration de Anti-miR-33 Nanoencapsulé dans le Ciblage du Foie.1= Nanoencapsulation2= Injection Systémique3= Ciblage Spécifique4= Relâchement de Anti-miR-335= Restauration d’un phénotype métabolique sainL’anti-miR-33 pourrait porter secours au foie atteint de stéatose (foie gras) lorsqu’administré à l’organisme entier. L’augmentation de la concentration en miR-33 inhibe l’expression des gènes dans le foie qui, autrement, stimulerait la signalisation insulinique, l’oxydation des FA, la biogénèse de HDLs, et la sécrétion de bile. L’anti-miR-33 inverse ces effets métaboliques du miR-33 et sauve le foie gras et des effets délétères en aval. (…). Abréviations : FA, acides gras ; HDL, lipoprotéine de haute densité ; WAT, tissu adipeux blanc


L’application des nanotechnologies à la médecine est prometteuse d’une large palette d’outils nouveaux et de nouvelles orientations, partant de diagnostics plus précoces et d’amélioration des techniques d’imagerie, pour la mise au point de thérapies ciblées plus efficaces encore. Ce champ émergent pourrait être d’une aide efficace dans la lutte contre l’obésité, avec les avancées obtenues dans le domaine des systèmes d’administration des médicaments, des neutraceutiques, et des thérapies génétiques et épigénétiques. Son application à l’obésité est encore largement en phase de développement. Ici, nous passons en revue un angle nouveau des nanotechnologies appliqué à aux produits consommables à usage humain et leur utilisation dans le cadre d’applications spécifiques à la lutte contre l’obésité ; notamment celle des nutraceutiques, pour ce qui est des bénéfices et limitations des méthodes nanotechnologiques actuelles. Puis, nous passons en revue les futures applications potentielles dans l’administration de thérapies ARNmi (miRNA dans le texte) génétiques et épigénétiques. Finalement, nous discutons des futures orientations, de la théranostique, de la thérapie combinatoire, et la médecine personnalisée. Garett I. Ash, Dongin Kim, Mahua Choudhury, et al, dans Trends in Endocrinology and Metabolism, publication en ligne en avant-première, 21 mai 2019
Source iconographique, légendaire, et rédactionnelle : Science Direct/ Traduction et adaptation : NZ

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tartempion77 3828 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines