Magazine Culture

Critiques Séries : The Twilight Zone (2019). Saison 1. Episode 9.

Publié le 23 mai 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

The Twilight Zone (2019) // Saison 1. Episode 9. The Blue Scorpion.


A un épisode de la fin de la saison, The Twilight Zone nous plonge dans une aventure étrange qui manque encore une fois du piquant que la série se devrait d’avoir et de l’âme de la série originale qui disparaît un peu trop rapidement. Au delà de l’idée de départ qui n’est peut-être pas suffisamment solide, l’épisode manque des surprises que la série est capable de créer habituellement. Craig William Macneill (Lizzie, Channel Zero) tente pour autant de donner à l’épisode un certain charme plutôt intéressant, mais rien ne ressort suffisamment à mon goût. Chris O’Dowd, bien que bon dans son rôle, n’apporte rien de neuf non plus. A l’issue de l’histoire, je me demande encore quel était le vrai but de l’épisode et c’est dommage de produire des trucs de ce genre là car cela démontre encore une fois que ce reboot de The Twilight Zone n’était peut-être pas la série que j’attendais. J4ai bien compris que Jordan Peele aime glisser dans chaque épisode une petite leçon moderne avec des sujets qui deviennent redondant. Si l’on prend cet épisode à part, il a au moins l’originalité de ne pas tomber dans tous les pièges des précédents. Pas de #MeToo, pas de critique de la violence des flics blancs envers les afro-américains, pas de critique du monde dans lequel les américains vivent sous Trump, etc. Mais juste un épisode, classique, sans relief et c’est bien ce que j’ai envie de lui reprocher.

Le truc c’est que la série originale était tellement imprégnée de tout un tas d’éléments que je ne retrouve plus vraiment ici et c’est probablement le plus gros problème. Et quand tout part d’un flingue avec une balle spéciale, alors je dois avouer que j’étais en droit de demander un peu plus. Non ? Surtout que l’épisode se conclut un peu en eau de boudin, laissant la possibilité d’une suite qui n’a strictement aucun intérêt narratif. En tout cas, pas de ce que cet épisode tente de faire. Globalement, je m’attendais à quelque chose de différent, de peut-être un peu plus funky et l’on se retrouve alors avec tout l’inverse. « The Blue Scorpion » manque de la substance nécessaire pour créer l’angoisse ou même une quelconque réflexion sur le personnage. J’aurais vraiment adoré que les choses se déroulent autrement mais je suis forcé de constater que ce n’est pas du tout le cas. Ainsi, The Twilight Zone continue de décevoir encore et encore, et je me demande si Jordan Peele et ses équipes vont apprendre de leurs erreurs en saison 2.

Note : 2/10. En bref, risible.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte