Magazine Focus Emploi

Diriger avec son Âme - L’entreprise Consciente

Publié le 08 juin 2019 par Sapiens Pietro Cossu

Jeudi 6 juin: HEC organise une Conférence " Management et Spiritualité ". Convaincu de la pertinence du sujet et impliqué dans cette recherche, je décide d'y aller. Réflexions et propositions du jour.

C'est plus qu'une convergence qu'une synchronicité... force m'est de constater avec intérêt et jubilation que la question de la dimension supérieure du leadership se pose sur la place publique avec évidence, alors que je suis moi même embarqué dans mes explorations personnelles.

L'approche éclairée de ces dimensions supérieures ... appelons les comme cela pour le moment... suscite des avancées dans le monde de la recherche physique, de la santé, des neurosciences, impactant par la même notre vision du monde dans sa globalité.

Car il ne s'agit pas de l'explication magique du monde.

Mais plus d'une invitation à accéder à un niveau de conscience de nos expériences concrètes offrant une vision holistique de nous même et de notre environnement.

Que l'univers de la recherche physique s'en mêle n'est au fond pas étonnant. C'est son job.

Que cette approche pénètre l'univers de l'entreprise, des organisations en général et du management voilà qui est nouveau.

Et puissant.

Et c'est maintenant.

Un article des Échos Exécutive du 07/06/2019 se penche sur la question de la dimension supérieure du leadership et du management à propos du livre " Manager avec son âme " de Fabienne Alamelou Michaille. Cet ouvrage fait suite aux travaux de la chercheuse universitaire à Paris II, Catherine Voynnet Fourboul et son ouvrage " Diriger avec son âme -Leadership et Spiritualité ".

Plus récemment, Romain Cristofari, nous apporte " L'intelligence spirituelle au cœur du Leadership "

Voici ce que nous dit l'article des Échos Exécutive du 07/06/2019

(le lendemain de la Conférence HEC qui faisait elle-même suite à une présentation sur le même thème à l'EDHEC): " il s'agit davantage d'un chemin qu'un livre de recettes ". Bonne nouvelle. Il n'en demeure ps moins que nous sommes là en prise avec des pratiques incarnées dans le quotidien.

En prise avec nos manières d'être et donc nos manières d'agir.

L'article relève qu'en cultivant des centres d'intérêt variés et en écoutant sa voix intérieure, le dirigeant réunit les conditions nécessaires à l'émergence du nouveau paradigme.

Il souligne avec justesse - mais ça n'est pas nouveau - que parfois, se ressourcer en prenant ses distances avec l'agitation du monde peut s'avérer indispensable..

Non seulement les dirigeants doivent s'adapter à un environnement de moins en moins lisible, mais ils rendent des comptes aux différentes parties prenantes et pas seulement à leurs actionnaires .

Et là quelque chose de nouveau se profile avec le thème de la spiritualité dans le management

WARNING: il s'agit de SPIRITUALITÉ et non de RELIGION. Il faut, à ce propos, rendre milles grâces à l'universitaire Catherine Voynnet Fourboul pour son magnifique travail de différenciation et de dissociation des deux univers dans les premières pages du livre " Diriger avec son Âme " . Car autant la religion pose un cadre institutionnel structurant et des dogmes générant parfois des schémas exclusifs et d'intolérance, autant la spiritualité part d'une recherche intérieure de sens qui invite à aller ensuite vers l'extérieur avec ces valeurs de tolérance et d'altérité, d'acceptation et d'appréciation de l'autre. Des valeurs inclusives d'unité...

C'est une approche compassionnelle responsable et consciente qui n'a rien d'une démarche à la bisounours... étiquette qui a vite fait d'être dégainée par ceux que ces explorations effraient encore. Car, cette approche pour libre et généreuse qu'elle soit, n'en requiert pas moins une bonne dose de discipline.

Les Échos pointent à juste titre que ces ouvrages indiquent davantage un chemin qu'une liste de recettes. Tous ces travaux s'appuient sur des interviews de personnalités d'horizons divers témoignant de cette dimension de l'humain au coeur du travail.

À ce propos, nous avions signalé ici les travaux de terrain de l'universitaire Jacques Lecomte fondés sur la psychologie positive et constatant les principes concrets de " l'entreprise humaniste ". Principes qui, loin d'affaiblir, renforcent.

On constate les mêmes effets avec ces dirigeants éclairés et ces entreprises conscientes. Le leader conscient ou spirituel est ancré et efficient. Capable de garder un cap quand tout s'agite et que la tourmente fait tanguer le navire. Capable de rester. D'assumer cette responsabilité supérieure... De maintenir son écoute quand il est lui-même mis en cause... ou mis dans cette évidence de devoir regarder sans complaisance mais avec compassion et tolérance ses propres failles et ses propres fragilités. Pour pouvoir faire de même avec les autres.

Renforçant par la même son leadership et son ancrage.

Un chemin d'évolution et de croissance personnelle donc, autant pour lui que pour l'entreprise. Car son but est que le sens et l'énergie qu'il représente restent quand il n'est plus là.

Attention donc aux intentions... car, de là à vouloir modéliser et instrumentaliser la chose, il y a un pas à ne pas franchir. L'authenticité et la sincérité de la démarche sont un ingrédient incontournable. Ça ne marche pas "à l'envers". C'est même contreproductif et destructeur de confiance.

L'article de presse relève 3 idées fortes dans le livre de Fabienne Alamelou " Manager avec son âme ", idées qui ont du sens pour ceux qui ont entrepris un chemin spirituel et qui cherchent à mettre en œuvre dans le concret du quotidien des affaires l'essence de leurs explorations personnelles:

Il est facile de les garder en mémoire:

Se recentrer

Se décentrer

Se surcentrer

1) Se recentrer

Chacun d'entre nous a des valeurs " pilotes" qui influencent nos attitudes. Egalité, respect, ambition saine... Ces valeurs nous donnent une âme. La conduite humaine détermine le bonheur (Aristote), l'homme vertueux cherchant à s'améliorer. Aujourd'hui, les neurosciences montrent que nous façonnons notre nature profonde (ADN) par la nature de nos comportements . Refuser la corruption, le pouvoir à tout prix, l'injustice demande des efforts. Un manager qui assume ses limites accepte plus facilement celles de ses collaborateurs. Parfois, se ressourcer en prenant ses distances avec l'agitation du monde peut s'avérer indispensable.

2) Se décentrer

" Le regard que nous portons sur l'autre va profondément impacter notre manière d'interagir avec lui, et orienter notre mode de management. Si nous n'avons pas confiance dans le messager, nous n'aurons pas confiance dans le message. Les leaders sont moins jugés sur leurs paroles que sur leurs actes et leurs comportements ". Et cela se travaille en coaching ou en séminaire

3) Se surcentrer .. vers une dimension supérieure

Tout dirigeant doit comprendre la place de son entreprise au sein d'un système toujours plus large et lui donner un sens. Chacun est responsable de sa vie et du sens qu'il lui donne. " Inutile de chercher un sens abstrait ", une mission est faite de tâches concrètes. " De même, il est invité à se poser la question de sa responsabilité globale vis-à-vis de l'organisation. Quelle est ma vocation sur terre ? Quelle trace aimerais-je laisser ? Le fait de trouver cette place devient facteur d'équilibre. Cela implique aussi de faire fructifier ses talents et les mettre au service des autres. De la vision découlera ensuite la stratégie. En cultivant des centres d'intérêt variés et en écoutant sa voix intérieure, le dirigeant réunit les conditions nécessaires à l'émergence du nouveau. "

Avec ces nouveaux leaders, émerge une nouvelle génération d'entreprises et d'organisations conscientes.

Le nouvelle génération de salariés conscients est déjà là. Avec ses demandes, ses souhaits, ses convictions et ses valeurs. Prêtes à ne plus faire " parce que c'est comme ça " et prête à tout donner pour " le plus grand bien de tous " quand son environnement est conforme à ses valeurs.

Et vous pouvez toujours essayer de les motiver à rester avec une proposition d'augmentation... quand ils sont convaincus que l'entreprise n'est plus alignée avec leurs convictions... vous verrez vite où se trouve le cœur de la chose...

Et avec tout ça évidemment un nouveau type d'accompagnement et de consultants pour aider les organisations e les entreprises à mettre en œuvre leurs missions ...

A suivre pour celles et ceux que cela interpelle

Avec passion

pietro.cossu@wanadoo.fr

0622474271

Diriger avec son Âme - L’entreprise Consciente


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sapiens Pietro Cossu 150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte