Magazine Côté Femmes

Calories : Stop à la tyrannie des chiffres !

Publié le 09 juin 2019 par Lespulpeuses

Quand on parle d’alimentation, on a tendance à se concentrer sur les chiffres, les notes, les calories et les quantités de sucre ou graisses dans nos aliments. Sabrina, nutritionniste, t’apprend à te concentrer sur l’essentiel : prendre du plaisir et répondre aux vrais besoins de notre corps !

Regarde derrière les calories

Lors de ma première expérience d’entrepreneure, j’ai lancé une gamme de barres énergétiques à base de fruits secs, sans additifs, sans conservateurs. Bref, juste des fruits et un peu de protéines végétales. Un produit que je voulais simple, gourmand et sain. Dès que je présentais le produit en magasin, on me demandait invariablement « Il y a combien de calories dedans ? ». Quand je le montrait à des sportifs, j’entendais « C’est quoi les macro ? », ce qui en d’autres termes signifie : il y a combien de glucides, protéines et graisses dans votre produit?

Cela avait le don de me mettre hors de moi car derrière un nombre de calories ou une valeur de graisses ou de sucres, on peut mettre plein de choses ! Cela n’a aucun sens de se focaliser sur ces valeurs sans regarder ce qui se cache derrière !

Calories : Stop à la tyrannie des chiffres !

Toutes les calories ne sont pas égales

J’ai souvent l’habitude de dire que toutes les calories ne se valent pas. Par exemple, 100g de poulet cuit équivalent à 137 calories (ou 137 kcal). Mais 137 kcal, c’est aussi la valeur calorique de 20g de chips… Pour ce même nombre de calories, est-ce que tu penses qu’il vaut mieux manger 100g de blanc de poulet ou 20g de chips ? Le plaisir ne sera peut-être pas la même (quoique…), mais par contre je peux te dire que sur ta sensation de faim et sur ton corps, cela ne va pas avoir le même impact ! 😉 

L’un va venir aider à soutenir tes muscles et ton métabolisme, l’autre ne va t’apporter que des calories vides, qui seront juste stockées directement sur les cuisses ou le ventre.

🍗 Nourris ton corps correctement 🍑 

tweeter Calories : Stop à la tyrannie des chiffres !

Regarde plus loin que les étiquettes

Les macronutriments, macro pour les intimes, sont les autres valeurs qui apparaissent en dessous des calories dans le tableau nutritionnel. Ce sont souvent les teneurs en glucides (sucres, amidons), en lipides (en d’autres mots, les graisses) et les protéines. J’y ajouterais les fibres qui sont également très intéressantes, bien que malheureusement pas toujours présentes.

Ces valeurs sont déjà un peu plus intéressantes et pertinentes à regarder que les calories. C’est d’ailleurs ces valeurs qui sont prises en compte par des applications comme YUKA and co. Le problème, c’est que souvent il faut savoir lire entre les lignes car, encore une fois, derrière une valeur, un chiffre, se cachent des situations bien différentes.

Calories : Stop à la tyrannie des chiffres !

Prenons un premier exemple avec les teneurs en les matières grasses. Souvent les gens s’arrêtent là et fuient tout produit avec des taux de matières grasses élevés. En théorie c’est bien…sauf qu’il y a matière grasse et matière grasse ! S’il faut limiter les matières grasses saturés (qu’on trouve dans la viande, les produits laitiers, les pâtisseries industrielles et les produits contenant de l’huile de palme ou de coco), en revanche nous devons consommer davantage de matières grasses polyinsaturées de type omega-3.

On les trouvera dans les poissons gras (sardine, maquereau, saumon, thon,…), dans certaines huiles végétales et dans certaines graines ou fruits à coques (noix, graines de chia, graines de chanvre, graines de lin). Les fruits à coque contiennent d’ailleurs d’autres graisses et nutriments intéressants qui mériteraient qu’on en mange plus souvent alors que nombre de personnes se focalisent sur leur teneur en graisses totales et les évitent.

Calories : Stop à la tyrannie des chiffres !

Attention aux teneurs en sucres !

Juste regarder le tableau nutritionnel ne permet pas de dire si le sucre est naturellement présent ou ajouté (et donc souvent raffiné). Il ne permet pas non plus de savoir de quel type de sucre on parle, or tous n’ont pas le même impact sur notre corps. Ainsi du lait nature va contenir du sucre…mais ce n’est pas du sucre ajouté, c’est juste le lactose naturellement présent.

De même, des barres énergétiques à base de fruits secs affichent un taux de sucre très élevé mais venant souvent exclusivement du sucre naturellement apporté par les fruits (donc fructose natif, accompagné de fibres), ce qui n’a pas du tout le même impact qu’une barre de céréale à priori moins sucrée mais dont tout le sucre viendra d’un sirop de glucose-fructose ajouté, qui lui fera grimper votre glycémie en flèche ! Ce n’est pas pour autant qu’on peut consommer la barre aux fruits secs tous les jours (à moins de faire beaucoup de sport), mais de façon exceptionnelle, celle-ci sera un meilleur choix que l’autre barre.

Avec toutes ces explications, je sens que tu es en train de te dire qu’il faut être ingénieur ou nutritionniste pour s’y retrouver et faire les bons choix. Je me trompe ? Pas de panique ! Il faut surtout faire preuve de bon sens et ne pas se laisser berner par des chiffres.

Calories : Stop à la tyrannie des chiffres !

Fais les bons choix lors de tes courses

Le premier conseil est donc de prendre du recul vis-à-vis des valeurs sur le tableau nutritionnel (calories et teneurs en graisses, sucres et protéines). Elles sont intéressantes, mais surtout pour comparer deux produits similaires entre-eux (ex : 2 pizzas ou 2 paquets de gâteaux). Dans ce cas-là, tu préfèreras le produit avec le moins de sucres et de graisses saturées et le plus de fibres et/ou protéines, voire de graisses polyinsaturées.

Le second conseil, est de te focaliser avant toute chose sur la liste des ingrédients, et donc sur la qualité du produit ! Préfère les produits avec une liste d’ingrédients courte et compréhensible. Évite autant que possible :

  • les produits où le sucre est dans les 3 premiers ingrédients (donc l’un des constituants majeurs),
  • les produits avec des ingrédients/additifs aux noms imprononçables ou inconnus,
  • les E-machin
  • les produits ultra-transformés où l’ingrédient majoritaire est loin de sa forme native : purée en flocons,  galettes de riz ou de maïs , les substituts de repas en poudre …même s’ils mettent en avant la naturalité des ingrédients !

Certes, il n’y a pas beaucoup d’ingrédients, mais la transformation ou soufflage rend l’amidon de la céréale hautement digestible, ce qui fait grimper ta glycémie en flèche une fois avalé, comme le ferait du sucre !

Et toi, est-ce que tu fais partie des personnes qui se focalisent sur les chiffres ou écoutes-tu plutôt ton bon sens ? Dis-moi tout !

L’article Calories : Stop à la tyrannie des chiffres ! est apparu en premier sur Les Pulpeuses.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lespulpeuses 4559 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine