Magazine Cinéma

Cartier d’été à Genève

Par Jsbg @JSBGblog

IMG_0421 copie

Cartier prend ses quartiers d’été à Genève, du côté de la rue Robert-Céard, une résidence estivale éphémère polymorphe prenant des allures de bar à cocktails, pop-up store, appartement chic et magasin de fleurs.

Cartier rénove sa boutique de la rue du Rhône. Pendant les travaux, le plus célèbre des joailliers occupe provisoirement le numéro 10 de la rue. Robert-Céard. Pour marquer ce déménagement, la panthère élargit son territoire au numéro 12 adjacent en y proposant le temps d’un mois un lieu à l’image de la femme telle que l’imagine Cartier.

Au rez-de-chaussée, la porte s’ouvre sur un bar à cocktails doublé d’un atelier floral. Paniers de fleurs, lianes, ambiance pastel et sol très instagramable, le lieu se veut propice aux conversations feutrées, aux breuvages acidulés et aux douces rencontres. Derrière le comptoir, l’équipe de l’Experimental Cocktail Club, spécialiste en rafraichissements estivaux et cocktails d’avant garde. L’atelier floral est lui tenu par Miyoko Yasumoto qui y imagine des compositions reflétant ses rêveries secrètes et humeurs du moment.

Une cage d’escaliers couverte de marbre mène à un premier étage aménagé en appartement. Mi-salon littéraire mi-cabinet de curiosités, il se divise en plusieurs ambiances, du coin cheminée à la salle à manger, en passant par les fauteuils de lecture. Meubles design, livres d’art, collections de bijoux, objets de voyage et portraits de femmes genevoises, tout y invite au prélassement, à la rêverie. Il suffit de se laisser aller et d’écouter la playlist musicale spécialement concoctée pour le lieu, entre Angèle, Billy Holliday et enregistrement de la lecture que l’écrivain Frédéric Beigbeder a produite en ces murs même. Grand habitué de la ville du bout du lac, il s’est plu à imaginer à quoi pourrait ressembler la Genevoise habitant cet appartement. «C’est une extraterrestre qui tente de concilier le calvinisme avec le bling-bling», déclare-t-il, en poursuivant: «j’espère qu’en parcourant les portraits de ces nombreuses égéries genevoises à travers le temps, nous finirons par percer un peu le mystère de cette créature enchanteresse à la séduction discrète: la dangereuse Genevoise qui promène autour du jet d’eau sa sensualité timide, ses goûts de luxe sans ostentation et son espièglerie mutine de jeune fille de bonne famille qui s’encanaille. De quoi briser encore les coeurs de beaucoup de voyageurs lors de la prise de leurs Cartier d’été.»

Vous l’aurez compris, Cartier d’été est à visiter sans faute lors de votre prochaine visite genevoise.

– Jorge S. B. Guerreiro

***

Informations pratiques

Cartier d’été, rue Robert-Céard 12, Genève

Du 31 mai au 8 juin

Lundi – vendredi de 10h à 19h Samedi de 10h à 18h

Du 14 au 29 juin

Vendredis et samedis uniquement (vendredi de 10h à 19h, samedi de 10h à 18h)

IMG_0430 IMG_0439

IMG_0431

IMG_0441

Unknown-1

IMG_0442


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jsbg 208570 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte