Magazine Conso

L’angoisse est une prise d’otage

Publié le 17 juin 2019 par Des/ordres @adadelita

L’angoisse est une prise d’otage

Connaissez-vous ce sentiment pratiquement indescriptible qu'est l'angoisse, l'anxiété ? Oui indescriptible, pas une gêne dans la poitrine déjà fortement désagréable, je ne le nie pas ! Mais je ne parle pas de ce sentiment délicat et vraiment pas agréable d'une angoisse passagère lors d'un examen où autre: je parle de l'angoisse permanente dû à n'importe qu'elle pathologie, où n'importe quelle névrose personnelle que vous avez. C'est pour cela que j'affirme qu'il est presque impossible de définir notre angoisse dans ses moments là.Je parle de cette angoisse qui vous attends, de pied ferme dès que vous ouvrez les yeux le matin, jusqu'au soir au moment où vous arrivez enfin à trouver le sommeil. Ah le sommeil dans ces moments-là c'est votre meilleur ami, et les anxiolytiques aussi, et d'autres substances pas très recommandées, pour vous anesthésier. Pour apaiser cette boule d'anxiété à l'intérieur de votre gosier, dans votre ventre, ou aux deux endroits en même temps. Cette angoisse là est vicieuse car vous avez l'impression que rien n'y personne à part un cachet peut vous apaiser. Vous avez beau essayez de vous occuper, essayez de dormir ou autre, elle est présente. Comme une grosse pierre lourde qui vous donne l'impression de suffoquer, quand vient la crise d'angoisse, la fameuse et terrible crise de panique ! Ce sentiment terrible d'avoir les muscles contractés et la difficultés respiratoire qui s'intensifie. Ce sentiment que l'on va mourir, que le temps s'arrête vraiment à tout jamais. En fait, c'est une maladie. Chaque personne victime d'anxiété aussi sévère ne peut que constater à quel point c'est handicapant de vivre au quotidien avec l'anxiété, l'angoisse, ce stress intense. Ça vous bloque, dans votre vie, dans vos relations (et ça peut même les détruire si les gens autour de vous ne comprennent pas votre mal-être). L'angoisse si forte nous provoque des peurs, de sortir, et d'ailleurs elle nous coupe même l'envie. L'appréhension fait son apparition. Il faut travailler sur soi, pour réussir à débloquer cette sensation, et c'est facile à dire... Arriver à comprendre d'où vient cette angoisse, pourquoi, comment... L'angoisse peut à notre grande surprise décider de partir, sans que l'on s'en aperçoive si notre esprit est occupé, si inconsciemment on évite de ruminer et de créer notre propre stress. Quelqu'un d'angoissé ne fait pas exprès d'être fragile, où incertain. Quelqu'un d'angoissé appréhende, essaie de se protéger. Mais surtout, une personne anxieuse n'est pas une personne FAIBLE, LOIN DE LA. Parce que c'est une personne qui se réveille et se couche en luttant contre des sensations terribles.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Des/ordres 370 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte