Magazine Côté Femmes

Freelance : 2 ans après

Par Missbavarde @Missbavarde
Freelance : 2 ans après

2 ans. Fin juillet ça fera 2 ans que je suis devenue auto entrepreneure, cheffe de ma petite toute petite entreprise, bref cheffe de moi même. 2 ans aussi que je suis partie à Bali, soit 2 ans que je suis partie en vacances... Qu'est ce qui s'est passé sur ses 2 années ? Est ce que je regrette d'être à mon compte, est ce compliqué au quotidien, est ce stressant... Toutes ces questions on se les pose au moins une fois !

J'avoue que quand j'ai décidé de me mettre à mon compte, comme vous le saviez je l'étais déjà car je bossais avec une micro influenceuse et j'ai souhaité me spécialiser dans ce milieu. Je ne voulais surtout pas reprendre un cdi, j'étais pas prête après ce que j'avais subi dans ma dernière boite. Quand je suis partie, je ne pensais qu'à me vider la tête et me retrouver et prendre soin de moi avant tout, j'étais donc focus sur Bali et je savais où j'allais mais je ne m'étais pas posée plus de questions. Je me disais que je verrais en revenant, après tout chaque chose en son temps.

Quand je suis revenue de Bali, je suis revenue gonflée à bloc, j'avais trouvé une mission dans une petite agence d'influence, parfait pour me mettre dans le bain... Bon il s'est avéré que mon client était un véritable couillon irrespectueux, j'ai donc mis un terme à cette mission au bout de quelques mois. Puis là, début 2018, gros doutes et prise de conscience. Comment j'allais trouver des clients sans expérience ? J'ai donc bossé sur mon site internet, première vitrine de mon activité. J'ai donc passé du temps sur mon site (que je dois mettre à jour du coup), et je me suis inscrite sur Malt, la plate-forme pour les frees. J'ai trouvé 2 clients par ce biais et cela me rassurait. Puis j'ai chopé un autre client, régulier celui là, car je bosse encore avec 1 an après... Mon activité débutait, je m'en sortais justement mais je ne suis pas dépensière donc pouvant payer mes factures, j'étais satisfaite de mes débuts.

Ne croulant pas sous les clients ou plutôt, sachant gérer mon temps, j'ai pris le parti une fois les beaux jours arrivés de quitter Paris quelques mois pour expérimenter le travail à distance en étant en bord de mer. Moi qui était toujours en stress quand j'étais salariée, étrangement je ne l'étais pas beaucoup depuis que j'avais débuté mon activité. Je savais que je faisais le bon choix et que j'étais là où je devais être. Et cela me convenait parfaitement. Mais l'été passait et j'ai toujours été organisée et il était grand temps de penser à la rentrée et à choper un client top pour assurer mes arrières financièrement et pourquoi (soyons fou) penser à partir en vacances et donc faire des économies.

Freelance : 2 ans après

J'ai eu de la chance ou j'étais au bon moment au bon endroit, car depuis octobre mon emploi du temps s'est bien rempli. Une de mes clientes m'a missionnée en création de contenu principalement et je m'éclate. Puis j'ai eu la mission de fou que je n'aurais jamais imaginé : j'ai rejoint le network de M6 et suis donc depuis novembre chef de projet influence/Talent manager en free. Une opportunité de dingue et une expérience de folie. Alors j'ai retrouvé une ambiance et un rythme de salariée sans l'être. Parfois ça me pèse de retrouver ce rythme de routine, mais souvent ça va car l'ambiance est cool et les missions variées.

J'accepte d'autres missions à côté quand mon emploi du temps le permet et lorsque que le client me plait. Car oui j'ai le luxe de choisir mes clients du moins jusqu'a la fin de l'année, mon contrat courant jusqu'a cette période jusqu'a maintenant. Je suis tranquille financièrement et je profite. Après tout des freelances avec des missions régulières et donc un revenu régulier, ça ne court pas toujours les rues mais je pense aussi que cela joue avec le milieu de l'influence qui est en pleine expansion.

2 ans après, je bosse comme une dingue, du lundi au dimanche et ça, chaque semaine. Je mets des sous de côté et suis fière de ce que j'accomplis car je gère mon planning et arrive à tout allier sans souci. J'arrive à me faire de temps à autre des soirées off sans culpabiliser, à voir mes copines, à me faire des grasses matinée sans jamais culpabiliser. Cela dit avant d'être free, il faut être organisé, c'est vraiment la clé. Quand je suis off tout un week end car je vais dans ma famille par exemple, j'ai pris de l'avance. Alors oui, beaucoup pense qu'être free c'est être libre de tout, faire ce qu'on veut quand on veut et d'où on veut, mais ce n'est pas vraiment la réalité ! Arrêtez de croire les freelances qui veulent vous vendre des formations sur comment devenir free, toutes les astuces et infos utiles à savoir sont sur la toile et gratuitement sur des sites spécialisés !

Devenir freelance c'est assumer d'être seule dans sa barque, d'en baver financièrement, de se mettre à éventuellement douter et d'oser dire que oui on chie sa race mais que bon sang c'est génial. Faire les choses pour soi, vouloir satisfaire une seule et unique personne en priorité : soi même. Je n'ai jamais autant été en accord avec moi même que depuis que je suis à mon compte. Alors oui cette année je gagne bien ma vie, l'an prochain je ne sais pas. Je verrais le moment venu, stresser en avance ne sert à rien... 2 ans sont déjà passés et je ne les ai pas vus passer...

Est ce que j'ai eu de la chance d'avoir aussi vite des clients réguliers ? Est ce que c'était écrit, j'en sais rien. J'étais au bon endroit, au bon moment, j'étais là où je devais être et je me suis adaptée, j'ai prouvé que j'étais capable de gérer des influenceurs de tout style et toute communauté, de gérer des tas de dossiers, de gérer le stress liée à mon activité, cumulée à celle de mes collègues, aux inquiétudes de mes proches, au stress des clients de mon client... Je suis devenue une véritable petite anguille et j'ai hâte de partir en vacances dans quelques mois. Me payer des vacances dans un pays et continent qui est sur ma to do list uniquement grâce à mon activité c'est mon kif ultime ! Et donc 2 ans après je n'aurai jamais cru être là ou je suis aujourd'hui !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Missbavarde 473 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte