Magazine Santé

BLANCHIMENT des DENTS : Le peroxyde d'hydrogène peut fragmenter la dentine

Publié le 07 juillet 2019 par Santelog @santelog



Il a déjà été établi que le peroxyde d'hydrogène peut pénétrer dans l'émail et la dentine.

Alors qu’aux seuls Etats-Unis, le blanchiment des dents représente un marché de plus d'un milliard de dollars, cette étude présentée à la Réunion annuelle Experimental Biology, alerte sur certains produits de blanchiment des dents, qui peuvent endommager la dentine, la couche dentaire qui constitue majoritairement la dent, riche en protéines. Une triple mise en garde, par 3 études différentes, sur les effets nocifs du peroxyde d'hydrogène, l'ingrédient actif des produits de blanchiment en vente libre. Ce faisant, l'étude réaffirme la nécessité de confier cet acte à un chirurgien-dentiste qualifié.

La dent est composée de 3 couches : l'émail (couche externe de la dent), la couche de dentine sous-jacente et le tissu conjonctif qui lie les racines à la gencive. La plupart des études sur les produits de blanchiment ont porté sur l’émail des dents, qui contient très peu de protéines. Ici, l’équipe de la Stockton University (New Jersey) s’est concentrée sur la dentine, qui constitue la majeure partie de la dent et présente des niveaux élevés de protéines, dont principalement du collagène.

Avec des niveaux trop élevés de peroxyde d'hydrogène, le collagène s'appauvrit

Il a déjà été établi que le peroxyde d'hydrogène peut pénétrer dans l'émail et la dentine. De précédents travaux de la même équipe ont montré que les niveaux de collagène diminuent dans la couche de dentine lorsque les dents sont traitées avec les bandes de blanchiment des dents en vente libre. Les chercheurs ont observé ici, sur des dents entières, l'impact du peroxyde d'hydrogène, précisément sur les protéines dentaires. Ils observent que le collagène de la dentine est dissout en fragments plus petits lorsqu’il est traité avec du peroxyde d’hydrogène à trop forte concentration. Ainsi, le traitement avec des concentrations de peroxyde d'hydrogène similaires à celles trouvées dans les bandes de blanchiment ou autres produits de blanchiment en vente libre suffit à faire disparaître la protéine de collagène d'origine.

Le collagène et d’autres protéines présentes dans les dents peuvent-ils être régénérés ? Les auteurs ignorent si ces lésions dentaires sont permanentes ou si elles sont réversibles. Ils prévoient de caractériser davantage les fragments de protéines libérés avec le peroxyde d'hydrogène et de déterminer si le peroxyde d'hydrogène a le même impact sur les autres protéines présentes dans les dents.

Enfin, ce n'est pas la première étude qui déconseille l’utilisation directe, par les usagers de santé, de produits en vente libre à base de peroxyde d’hydrogène et documente le risque de lésions sur l’émail dentaire. Le public doit être informé des risques et s'adresser aux professionnels qualifiés.

Sources: Experimental Biology 2019

Degradation of Proteins Extracted from Teeth by Hydrogen Peroxide

Effect of Hydrogen Peroxide on Hydrolysis of Proteins

Effect of Hydrogen Peroxide on Collagen

Lire aussi : BLANCHIMENT des DENTS: Recoloration plus rapide, voilà ce qui vous attend!

Équipe de rédaction Santélog Juil 7, 2019Rédaction Santé log




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine