Magazine Chaussures

Jay-Z investit dans l’industrie du cannabis avec Caliva

Publié le 11 juillet 2019 par Sneakersaddict @Sneakersaddict

Le Businessman qui vit en Jay-Z ne dort jamais. En effet, Hova s’apprête à prendre un rôle prédominant dans l’industrie du Cannabis en devenant le stratège de Caliva.

On est en droit de se demander dans quelle industrie porteuse Jay Z n’a pas encore mis un pied. Omniprésent dans le business de la musique ou du sport avec son agence de gestion de joueurs, Roc Nation Sport, le milliardaire Jay-Z s’apprête à intégrer l’industrie du Cannabis. En rejoignant Caliva, Hova intègre une des industries les plus performantes des Etats-Unis depuis la légalisation de la substance. Selon le communiqué de Caliva sur son site Jay-Ztravaillera sur les problèmes de justice sociale et devra « augmenter la participation économique des citoyens revenant d’une incarcération » par « la défense des intérêts, la formation professionnelle et le développement global des employés et de la main-d’œuvre ».

Tout ce que je fais, je veux le faire correctement et au plus haut niveau. Avec tout le potentiel de l’industrie du cannabis, l’expertise et l’éthique de Caliva en font le meilleur des partenaires. Nous voulons créer quelque chose d’extraordinaire, nous amuser dans le processus, faire des choses positives et guider les gens le long du chemin – Jay-Z

Le PDG de Caliva s’est lui montré très enthousiaste de cette collaboration avec Hova. Pour le moment Caliva se cantonne à l’état de Californie, cependant, ce contrat sur plusieurs années avec Jay-Z a également pour but de contribuer au développement de l’entreprise et au développement créatif de la société. Une chose est sure, l’entreprise acquiert un partenaire de choix avec le businessman.

Dans le reste de l’actualité Life, Nintendo officialise la Switch Lite, une déclinaison portable de la Switch.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sneakersaddict 524071 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte