Magazine Environnement

Comment devenir un artisan ?

Publié le 11 juillet 2019 par Nathalie Jouat

Plusieurs individus rêvent de devenir artisans après leurs études. Cette profession est très prisée puisqu’elle permet de choisir une multitude de métiers comme coiffeur, photographe, traiteur, etc. Ce travail donne également à un individu l’occasion d’exercer ses passions pour créer des objets uniques. Mais quel est le chemin à suivre pour atteindre ces objectifs ?

Quels sont les formations et les diplômes requis ?

Devenir artisan se prépare dès l’entrée au collège dans le cadre de Parcours Avenir. Petit à petit les élèves seront orientés vers le domaine dans lequel ils excellent le plus. Contrairement à d’autres professions, les longues années d’études ne sont pas obligatoires pour celle-ci. Toutefois, l’individu doit avoir des justificatifs de sa compétence à l’aide de diplômes ou de certifications. Pour ceux qui ont de l’expérience, dans ce cas, ils peuvent bénéficier d’un CQP ou Certificat de Qualification Professionnelle. Ce diplôme donne aux élèves l’opportunité d’entrer dans la partie pratique et technique. Pour au moins 3 ans d’expérience, ils n’ont pas besoin de présenter un diplôme. Le baccalauréat professionnel peut devenir une meilleure option après le collège. Il se prépare soit dans un lycée professionnel, soit dans un CFA (Centre de formation d’apprentis). L’apprenant doit passer le BEP ou le Brevet d’études professionnelles à un certain niveau. Pour un niveau plus avancé, il est conseillé de poursuivre avec le brevet de maitrise qui permet de créer un projet d’entreprise.

Créer son entreprise artisanale

L’artisan a une grande responsabilité puisqu’il est un chef d’entreprise. Il a le choix de travailler seul ou de collaborer avec son conjoint. Il a pour rôle de réaliser une activité de fabrication, de transformation et de réparation. Il doit également subvenir à son besoin en ayant recours à son propre compte. Avant de déposer quelconque dossier, il faut que l’individu se décide sur son statut juridique. Ce dernier dépend de plusieurs critères : le nombre des associés, le régime social, la responsabilité du dirigeant, le capital, la direction, la rémunération, le régime fiscal et les frais de gestion de fonctionnement. Il est à noter que pour arriver à ce stade, il faut d’abord effectuer une demande d’immatriculation au Répertoire des Métiers auprès de la chambre de métiers. Cette étape doit être réalisée au moins un mois avant le début de l’activité. Afin de booster sa chance, il faut fournir un diplôme (CAP) ou bien une certification équivalente. Ensuite, le futur artisan doit se préparer financièrement puisqu’il doit payer plusieurs frais. Pour les matériels par exemple, il peut soit les acheter, soit les louer selon ses préférences. Il est tout à fait possible de faire des emprunts auprès de la banque pour que tout soit complet au moment de l’ouverture de la firme. Une fois que tout est prêt, il est important de se faire connaitre en commençant par la création d’un site, le partage d’informations sur les réseaux sociaux. Réaliser le prospect des clients est aussi très recommandé pour obtenir un résultat rapide et satisfaisant.

L’article Comment devenir un artisan ? est apparu en premier sur Oceko.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nathalie Jouat 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte