Magazine Culture

Critiques Séries : Family Reunion - Bienvenue chez Mamilia. Saison 1. Pilot (Netflix)

Publié le 11 juillet 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

Family Reunion - Bienvenue chez Mamilia // Saison 1. Episode 1.


Netflix est toujours en quête d’une sitcom phare qui pourrait lui permettre de remplacer Friends et The Office qu’elle va perdre dans les prochaines années de son catalogue. C’est donc avec Bienvenue chez Mamilia (ou Family Reunion en VO) qu’elle tente de faire revivre l’esprit des comédies familiales des années 80 et 90. C’est donc avant tout un plaisir de retrouver Loretta Devine (Méthode Zoé, The Client List) dans une série, même si au fond j’aurais préféré que les personnages aient un peu plus de substance. Créée par Meg DeLoatch (La vie de famille, La fête à la maison 20 ans après), la série nous plonge rapidement dans le quotidien des McKellan. Avec des gags de comédie familiale faciles et quelques séquences correctes, ce premier épisode reste plus ou moins accrochés à ce que l’on sait déjà et c’est dommage. Car la série est coincée dans le passé qu’elle tente de prendre en exemple, sans jamais être réellement moderne dans sa façon de faire. Je comprends que Netflix veuille un catalogue de sitcoms, mais cela ne veut pas dire qu’il faut faire en sorte qu’elles ressemblent à des vieux produits du fond de leur catalogue.

Cocoa McKellan vit avec son mari et ses quatre enfants à Seattle. Ils sont amenés à déménager pour une petite ville, Columbus. Ils vont retrouver une partie de la famille McKellan qu'ils ne connaissaient pas jusqu'alors. Ils ne vont pas le regretter...

Pourtant, parfois j’ai eu l’impression dans ce premier épisode que Bienvenue chez Mamilia cherche à être un peu comme Blackish, une comédie plus acide tout en restant familiale. Sauf que l’on est malheureusement très proche de La tête à la maison 20 ans après (et le fait que la créatrice de Bienvenue chez Mamilia ait travaillé sur l’autre comédie de Netflix n’est pas anodin). La série laisse alors de côté els engagements politiques et sociaux de comédies comme Blackish, pour dresser un portrait plus conservateur de la famille américaine. C’est comme faire un grand retour en arrière et c’est tout ce que dont je n’avais pas envie. Rapidement, ce premier épisode nous plonge dans des conflits générationnels classiques, sans chercher à apporter de vraies nouveautés ou en tout cas des gags modernes avec une vraie réflexion. En voulant plus ou moins capitaliser sur le succès de séries comme Blackish sans la controverse qui va avec, Bienvenue chez Mamilia donne plutôt l’impression d’être une comédie sans intérêt mais opportuniste dans un monde où des comédies afro-américaines sont tendances. Dans le genre comédies conservatrices, je dois avouer avoir préféré The Ranch (qui a été annulée) où au fond les propos étaient bien fichus au fil des épisodes et proposaient une vision moderne dans une enveloppe vieillotte.

Note : 3.5/10. En bref, retour vers le futur.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte