Magazine Handicap

La souffrance ultime de Vincent

Publié le 12 juillet 2019 par Harmonic777888 @phbarraque

La souffrance ultime de Vincent

La mort de Vincent Lambert met fin à onze années de souffrance pour lui, sa femme, et ceux qui soutenaient humainement sa cause.

Par-delà les actions juridiques menées par la partie adverse, c’est le combat de deux idéologies conservatrices qui n’ont eu de cesse de se réactiver: l’intégrisme catholique et l’idéologie médicale dictée par la loi restrictive Léonetti.

Vincent a été réduit à une plante que l’on arrose puis que l’on débranche au gré des décisions juridiques, tout cela pour finir débranché par un praticien respectant scrupuleusement le protocole prévu par la loi Léonetti. C’est à dire: on a débranché Vincent, on lui a supprimé toute alimentation, toute hydratation, toute assistance respiratoire, et on l’a laissé sous sédation profonde sensée lui supprimer toute souffrance pendant des jours.

Pourtant, selon ses proches, il a suffoqué souvent, son corps a été secoué de soubresauts. Alors qu’il aurait été plus humain de lui administrer une injection létale qui aurait agi efficacement, en un mot un protocole d’euthanasie médicalement assistée, le corps médical a préféré l’hypocrisie inhumaine de la loi Léonetti.

La souffrance ultime de Vincent, son dernier regard sur la cruauté des hommes.

Philippe Barraqué, thérapeute, auteur de livres sur le bien-être et la santé

www.handicapchallenge.fr


©2019. Handis-moi tout | Philippe Barraqué | Tous droits réservés |


Autres sites : Stop Acouphènes Le chant de pleine conscience

Bibliographie : ‘Handicap, un challenge au quotidien’, Cesarina Moresi, Philippe Barraqué, éditions Jouvence

Publicités

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Harmonic777888 5095 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte