Magazine Auto/moto

Lee Iacocca 1924 – 2019

Publié le 15 juillet 2019 par Critiqueauto
Lee Iacocca 1924 – 2019

Comme vous le savez probablement déjà, Lee Iacocca est décédé le 2 juillet dernier et si ce nom de vous n'évoque rien, c'est normal puisque l'homme d'affaires a toujours évolué dans l'ombre. Néanmoins, pour la majorité des adeptes d'automobiles, Lee Iacocca est l'un des plus grands génies de l'automobile moderne et son décès n'est pas quelque chose qu'il faut laisser passer sans au moins lui rendre un dernier hommage et c'est exactement ce que je fais aujourd'hui.

Ce qui est ironique, c'est que l'homme d'affaires sera l'un des personnages vedettes d'un film qui devrait faire son entrée dans les salles de cinéma dans les mois à venir et ça me rend encore plus triste de savoir que cette légende de l'automobile s'est éteinte avant que j'aie pu voir Ford vs Ferrari. Néanmoins, s'il y a une chose dont on peut être certain, c'est que Lee Iacocca a eu le temps de donner sa version des faits pour rendre le film en question encore plus proche de la vérité. Ainsi, la valeur de ce dernier est infestibule et c'est une page importante de l'histoire de Ford que nous pourrons regarder sur le grand écran au mois de novembre. Le film en question parlera aussi d'un autre grand homme de l'automobile qui nous a quittés il y a quelques années, Carroll Shelby.

Lee Iacocca ou Lido Anthony Iacocca de son vrai nom est né à Allentown, une petite ville de la Pennsylvanie, le 15 octobre 1924. L'homme d'affaires a rendu son dernier souffle à Bel Air (Los Angeles) le 2 juillet dernier à l'âge respectable de 94 ans.

C'est à l'âge de 21 ans que l'homme d'affaires a fait son entrée chez Ford comme ingénieur. C'est sous son commandement, quelques années plus tard, que le constructeur américain va lancer la légendaire Ford Mustang. D'ailleurs, Ford lui-même a rendu hommage à l'homme d'affaires il y a quelques années avec une édition unique de la Mustang à son effigie qui s'est vendue plusieurs centaines de milliers de dollars aux enchères. Lee Iacocca a fait de bons coups chez Ford et de moins bons. En fait, on connait aussi l'homme d'affaire pour la minifourgonnette et la célèbre K-car. C'est d'ailleurs la promotion de ses produits qui lui a valu un renvoi de chez Ford le 13 juillet 1978, et ce, après de nombreuses années aux commandes de la marque américaine.

Lee Iacocca 1924 – 2019

Comme il l'avait fait pour Ford précédemment, Lee Iacocca a fait de Chrysler une entreprise saine et profitable, mais la carrière de l'homme d'affaires aura été plus courte chez Chrysler que chez Ford puisque ce dernier a pris sa retraite en 1993. Néanmoins, cette retraite ne fu que de courte durée puisque Lee Iacocca a réintégré Chrysler dans les années suivantes en tant que consultant pour de nombreux projets.

Au cours de sa carrière, Lee Iacocca a toutefois fait bien plus que servir Ford et Chrysler. Après tout, c'était un homme d'affaires accompli qui avait plus d'une carte dans sa manche. Il a notamment lancé une fondation dont l'objectif était de lutter contre le diabète. D'ailleurs, à une certaine époque, Chrysler donnait 1$ à la Fondation de Lee Iacocca pour chaque véhicule vendu. L'homme d'affaires a aussi été impliqué dans plusieurs projets immobiliers et il s'est même trouvé un emploi comme porte-parole pour une chaine de restaurant dans les années 90.

Rien que pour vous dire à quel point il était en avance sur son temps Lee Iacocca a cru en un projet très intéressant à la fin des années 90, soit celui d'offrir des motocyclettes électriques. C'est pour cette raison qu'il a joint la compagnie EV Global Motors en 1999.

Lee Iacocca 1924 – 2019

Peut-être que vous ne le savez pas, mais Lee Iacocca a aussi eu droit a des rôles au cinéma comme c'est le cas dans un épisode de Miami Vice. Bref, l'homme d'affaires était impliqué en politique, dans sa communauté et surtout, dans son travail. Néanmoins, peu savent que Lee Iacocca était aussi un homme de famille. D'ailleurs, l'une de ses filles est décidée du diabète de type 1 et c'est pour cette raison qu'il a pris la décision de mettre une fondation pour aider à la recherche pour combattre la maladie.

Ce qui nous reste aujourd'hui du célèbre homme d'affaires américain, c'est une panoplie de souvenir. Néanmoins, il faut se souvenir de Lee Iacocca comme le père de la Mustang, mais aussi comme celui qui a permis à toutes les familles du monde de profiter de la minifourgonnette, car sans lui, ce type de véhicule n'aurait probablement jamais vu le jour. Du moins, pas avant de nombreuses années. Lee Iacocca est l'un des hommes les plus importants de l'histoire de l'automobile moderne et il ne faut clairement pas l'oublier.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier

Lee Iacocca 1924 – 2019

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines