Magazine Côté Femmes

Moi, Moi et Moi. Je ne pense qu’à moi !

Publié le 15 juillet 2019 par Lespulpeuses

Toute l’année, tu t’occupes des autres. Tu fais passer les envies et les besoins de tout le monde avant les tiens. STOP ! L’été arrive, et c’est le bon moment pour souffler, penser à toi et te retrouver entre toi et toi. Laisse-toi porter par Christelle Blas, notre consultante en développement personnel, pour retrouver ton féminin sacré. 

Le féminin sacré : nourrir son Yin …

La première fois que j’ai entendu parler de féminin sacré, j’ai imaginé la déesse d’une tribu lointaine. Une espèce de chamane au féminin, sensuelle, à moitié nue dansant autour d’un feu. En fait pas vraiment ! Le féminin sacré est une notion qui permet d’évoquer l’énergie féminine que chacun possède. Et je dis bien chacun : femme et homme.

Ne te fatigue pas à faire le tour du monde pour trouver ton féminin sacré… Il est en toi ! Cette énergie correspond aux qualités que sont la douceur, le calme, la sensibilité, l’intuition : le Yin en médecine chinoise. Elle est complémentaire aux énergies masculines correspondant à la force, l’action, la vigueur, la protection : le Yang.

Moi, Moi et Moi. Je ne pense qu’à moi !

Dans un monde trop Yang

Un être vivant, un groupe, une société a besoin des deux polarités : masculin-féminin. L’excès de l’un entraîne le déficit de l’autre et génère à plus ou moins long terme un déséquilibre qui amène à un mal être.

Or, notre société est dominée par les valeurs masculines : notamment les « il faut » : il faut aller vite, il faut se battre, il faut être le plus fort. Notre monde est rapide, matérialiste, bruyant.

Une énergie féminine dans un monde trop Yang.

tweeter
Moi, Moi et Moi. Je ne pense qu’à moi !

Ton féminin sacré veut du silence 

Serais-tu OK pour aller vivre quelques temps dans une grotte loin de tout, sans aucun bruit autour de toi ? Tu trouverais cela invivable, tu deviendrais folle ! 

Mais dis-moi, combien de temps par jour (hormis tes heures de sommeil) passes – tu sans écran, radio ou musique ? Sans bruit ? On l’oublie parfois, mais être dans un monde en permanence en mouvement et bruyant est tout aussi fou, et tout aussi déséquilibrant … Ce n’est pas comparable tu vas me dire ? Prends 3 minutes pour y réfléchir… alors ce silence ? 

Tous ces bruits t’empêchent d’accéder à cette partie féminine enfouie en toi. Si tu as déjà couru (en faisant du running, ou pour faire tes achats, ou pour finir l’ensemble des tâches que tu avais à faire), tu te souviens de ce que tu as ressenti quand tu as pu enfin te poser ? Ouahhhh, du calme ! Et bien, tes oreilles, ton mental, tes cellules ont aussi besoin de cette pause. En faisant cela, tu permets à ta part féminine d’être nourrie. 

Prends un moment pour le silence.

tweeter
Moi, Moi et Moi. Je ne pense qu’à moi !

Ton calme décuplera ta force 

Si tu fais attention à rester calme, tu développeras une force intérieure te permettant de t’affirmer plus justement, de développer tes qualités d’écoute sans être faible, d’accroître la confiance en toi, de prendre ta place tout en respectant celle de l’autre. Plutôt canon non ?! 

Tu seras féminine et sensuelle tout en dégageant force et volonté. En fait, en développant ton féminin sacré, ton masculin sera plus efficace et moins agressif. Et petit à petit, tu sentiras que cette douceur deviendra ta force. Donc si tu veux survivre dans ce monde dominé par l’énergie masculine, protège ta part féminine. Comme la nature a besoin du jour et de la nuit, tu as besoin de moments Yin et de moments Yang. 

Mais, comment on fait ?  Comment je me reconnecte vraiment avec cette partie cachée de moi-même ?

Moi, Moi et Moi. Je ne pense qu’à moi !

Sois à l’écoute de qui tu es

Si tu n’as jamais fait cette expérience, ce sera peut-être le truc le plus fou que tu vas vivre.

La première étape : t’installer dans un endroit où le calme est parfait pendant 3 minutes. Pour certaines d’entre vous, ce simple exercice de rester dans ce calme absolu sera difficile, voire agaçant. Si c’est le cas, ne te juge pas.  C’est normal si c’est nouveau. Retiens juste que plus tu le feras, plus tu sentiras comment cela te fais du bien. Tu vas te reconnecter avec une partie de toi la plus profonde : c’est ton féminin sacré. 

Maintenant que tu as trouvé un endroit et un moment où tu sais que tu vas être tranquille mets ton alarme dans 3 min. Imagine que ton féminin sacré est une lumière blanche, pure, à l’intérieur de toi. C’est ta lumière intérieure. 

Je me calme, j’écoute, je me reconnecte. Et toi ? 

tweeter
Moi, Moi et Moi. Je ne pense qu’à moi !

Respire !

Concentre-toi sur ta respiration et sur les mouvements que fait ton corps : ta poitrine, ton ventre. Puis sur cette lumière blanche au niveau de ton cœur, imagine que cette lumière blanche s’agrandit, encore et encore, avec ta respiration.

A chaque fois que tes pensées reviennent, ne te juge pas. Prends en conscience et reviens à cette lumière blanche qui s’est répartie dans l’ensemble de ton corps pour te laisser apaisée et détendue. Si l’alarme sonne et que tu es encore disponible pour continuer : profite, continue. Quand tu te sens prête pour revenir au monde ; félicite-toi.

Moi, Moi et Moi. Je ne pense qu’à moi !

Bravo, tu t’es reconnectée avec toi. Alors c’était comment ?

C’est une approche du féminin sacré parmi d’autres. Il existe plusieurs types d’exercices pour développer ton féminin sacré, ta sensualité, ta capacité d’être à l’aise avec ton corps. N’hésite pas à aller explorer et tester.

Le mantra du mois : « je développe ma lumière intérieure pour être ouverte au monde »

Alors, prête à te reconnecter ? Dis-nous en commentaire quel est l’exercice qui te correspond le plus !

L’article Moi, Moi et Moi. Je ne pense qu’à moi ! est apparu en premier sur Les Pulpeuses.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lespulpeuses 4559 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine