Magazine Culture

Critiques Séries : The Loudest Voice. Miniseries. Episode 6. 2015.

Publié le 08 août 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

The Loudest Voice // Mini-series. Episode 6. 2015.


Il est temps de présenter le candidat Donald Trump à l’Amérique. Il n’aime pas FOX News mais Roger Ailes compte bien faire en sorte qu’il ait envie d’aimer FOX News. La petite discussion au téléphone avec Trump durant cet épisode permet de changer la donne (et surtout de démontrer que c’est pour Ailes que Trump a réellement réussi à aimer FOX News et que sans lui actuellement, il déteste la chaîne).

En parallèle, Gretchen Carlson est tiraillée entre son envie de poursuivre Ailes et le fait qu’elle pourrait bien perdre son travail. Et elle va perdre. J’aime beaucoup l’histoire de Gretchen et je dois avouer que la série rend très bien hommage au fait qu’il y a un gros problème dans le monde des entreprises dirigées par les hommes un peu trop démonstratif à cette époque. Il y a une scène gênante encore une fois où Roger Ailes se tripote en touchant la petite nouvelle qui vient prendre la place de Gretchen. Cet épisode se raconte en grande partie autour d’elle, ce qui permet de faire le point sur la façon dont Roger est tombé à un moment donné de sa carrière (car l’on s’en approche à grands pas). Naomi Watts continue de me surprendre sous les traits de ce personnage et je dois avouer que j’ai hâte de voir comment la série va mettre en scène la suite.

La scène où Gretchen doit accepter de partir de FOX News est un moment assez fort où l’intimidation a toute sa place et que la vérité ne peut pas sortir. Surtout qu’elle est entourée de trois femmes à ce moment là, qui ne sont pas là pour montrer leur soutien, mais bel et bien pour tout faire pour garder leur place.

La série décide en parallèle de raconter l’ascension de Donald Trump chez les Républicains alors qu’il semblait annoncer sa candidature au départ comme une sorte de petite blague (qui sera prise au sérieux et va donner lieu à ce que l’on sait aujourd’hui). The Loudest Voice continue de briller par sa façon de dépeindre le monde terrible des hommes de pouvoir qui ont un faible pour les femmes. Mais qui sont un peu trop démonstratif dans leur amour du corps de la femme.

Roger Ailes - « I assure you, no other Clinton will be in the Oval Office »

Note : 6.5/10. En bref, Naomi Watts brille encore une fois.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte