Magazine High tech

Instagram trahi par un de ses partenaires : les stories et localisations affectées

Publié le 11 août 2019 par _nicolas @BranchezVous

Instagram trahi par un de ses partenaires : les stories et localisations affectées

Une fois de plus, Instagram doit faire face à une fuite de données importante. On a appris jeudi qu'un de ses fidèles partenaires, la société H3per, a récupéré et exploité des millions de comptes pour en soustraite des informations privées, dont notamment les contenus publiés dans les " stories " ainsi que toutes les données concernant la localisation des détendeurs de chaque compte. Cette histoire rappelle, certainement, des souvenirs amers à la maison mère Facebook.

Les stories Instagram en question

H3per et Instagram ont toujours été des partenaires de " confiance " depuis quelques années. Malheureusement, le réseau social de Facebook a décidé d'arrêter sa collaboration avec ce géant du marketing américain. Pour marquer la fin de cette collaboration, la startup a décidé de récupérer toutes les données personnelles de plus d'un million d'utilisateurs afin de dresser le profil publicitaire type des utilisateurs.

Bien évidemment, cette pratique va à l'encontre de la protection de la vie privée des utilisateurs. Et H3per n'a pas pris le temps de demander le consentement de ces derniers et encore moins celui d'Instagram. C'est, en effet, grâce à une faille de sécurité et plusieurs erreurs de configuration qu'il a pu siphonner toutes ces informations derrière le dos d'Instagram. Et si le problème a été fixé, cette situation est irréversible et H3per a déjà réussi à rassembler des contenus et des données de millions d'utilisateurs, dont leurs stories et leurs positions géographiques.

Un air de déjà vu ?

Si vous avez l'impression d'avoir déjà lu cette histoire quelque part, c'est parce qu'une affaire similaire a fait le buzz l'année dernière. Il s'agit du scandale Facebook - Cambridge Analytica. Après la fuite de millions de données personnelles, le grand patron, Mark Zuckerberg, était même invité pour une audition au Sénat américain pour mettre au clair la situation. À la suite de tout cela, Facebook a écopé d'une amende de 5 milliards de dollars, un chiffre record en ce temps.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


_nicolas 159485 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine