Magazine Santé

Comment traiter vos acouphènes? Tous les conseils utiles pour ne pas perdre de temps

Publié le 13 août 2019 par Harmonic777888 @phbarraque

Vous avez des acouphènes depuis peu de temps et vous ne savez pas comment les traiter, ne paniquez pas et suivez ces conseils fort utiles.

  • En priorité, faites un bilan de santé complet pour éliminer tout risque de pathologies associées.
  • Prenez ensuite rendez-vous avec votre dentiste pour vérifier l'état de vos dents.
  • Consultez un médecin ORL dès le début des acouphènes car plus vous agirez vite, plus vous aurez de chance de les traiter efficacement. En effet, les acouphènes s'installent souvent progressivement, par intermittence, avant de devenir constants. Ne les laissez pas vous envahir! Lors de l'examen clinique, le test du réflexe stapédien contrôlera la contraction du muscle fixé sur l'étrier, l'un des trois osselets de l'oreille moyenne transmettant les vibrations perçues par le tympan vers l'oreille interne.

Vous passerez un audiogramme pour détecter vos problèmes d'audition et un test psycho-acoustique d'acouphénométrie pour évaluer la fréquence, l'intensité et la masquabilité de vos acouphènes.

L'audiogramme classique ne dépassant pas le seuil acouphénique des 8000Hz, il pourra être complété par :

  • un test audiométrique de haute définition (Audioscan) consistant à balayer en continu les fréquences entre 125 et 16000Hz afin de localiser les déperditions fréquentielles situées sur des zones très étroites de l'audition et de définir précisément les atteintes cochléaires entraînant des pertes auditives.
  • un test audiométrique des hautes fréquences afin de rechercher les baisses d'audition dans les zones atteintes par vos bruits parasites, c'est-à-dire jusqu'à 20 kHz.

Le recours à l'imagerie médicale, notamment pour visualiser le flux sanguin (acouphènes pulsatiles), affinera dans certains cas le diagnostic : angiographie (classique ou par résonance magnétique), CT artériographie, échographie doppler, IRM.

Votre ORL vous proposera un protocole thérapeutique alliant de l'allopathie (antidépresseur, antiépileptique, anxiolytique, cortisone), des thérapies de confort et éventuellement un appareillage adapté à votre cas. Certaines formes d'acouphènes pulsatiles d'origine musculaire ou tumoral se traitent par la chirurgie et par des injections médicamenteuses.

N'hésitez pas à prendre plusieurs avis de praticiens. Les acouphènes sont de plus en plus souvent pris en charge par une équipe médicale pluridisciplinaire : acupuncture, algologie (évaluation et traitement de la douleur), audioprothèse, hypnose, imagerie médicale, neurologie, neurophysiologie, ORL, psychologie, sophrologie.

Pensez également à la thérapie sonore, des fréquences neuro-acoustiques validées scientifiquement qui agissent sur le cortex auditif par un processus d'habituation. Comptez 3 à 6 mois de pratique quotidienne pour obtenir une amélioration de votre audition :

thérapeute, docteur en musicologie, expert santé

C.2019 Le blog des acouphéniens - Tous droits réservés


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Harmonic777888 5095 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines