Magazine Culture

Critiques Séries : Marvel’s Legion. Saison 3. Episodes 5 et 6.

Publié le 14 août 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

Marvel’s Legion // Saison 3. Episodes 5 et 6. Chapter 24 / Chapter 25.


Il n’y a rien de mieux qu’une bonne petite guerre. Après les deux épisodes précédents, très réussis, la série revient avec « Chapter 24 », une sorte de déculottée pas toujours brillante. Cet épisode cherche donc encore une fois à envenimer la situation complexe de la saison qui doit conclure la série et ici ajouter de nouvelles questions. Enfermé dans une chambre de dépravation sensorielle, Switch rêve de son existence stérile et presque robotique. Tout cela avec les notions de voyage dans le temps qui viennent forcer rythmer l’épisode. Le fait qu’il y a une guerre qui se déroule dans cet épisode entre certains personnages permet d’animer le spectacle et de nous offrir de nouvelles perspectives. Cependant, contrairement aux deux épisodes précédents, je dirais que celui-ci est moins original. Il permet malgré tout de conduire petit à petit la série vers sa fin, ce qui est inéluctable, tout en développant aussi en parallèle mieux certaines parties de l’histoire. Notamment celle des voyages dans le temps et de la question d’altérer ou non le passé pour tenter de faire autre chose du présent et du futur.

La question de la modification de l’espace temps est une grande question en SF qui a toujours été fascinante. Legion utilise alors les questions que l’on se pose sur cette possibilité et je dois avouer que David parait plus en forme que jamais dans cet épisode. Cependant, les actions ne peuvent pas vraiment être défaites, et même s’il réussi, rien ne se passe vraiment. C’est une sorte de façon de mettre en image le sous texte développé par Syd lors de sa petite discussion. Si la série continue de complexifier son histoire avant la fin, je trouve que c’est une occasion parfois étrange de donner plus de substance à une saison qui en avait déjà suffisamment. Bien évidemment les questions et réponses données dans les dialogues sont toujours fortes car les dialogues sont bien pensés et menés, mais je ne suis pas sûr que Legion avait besoin de tout ça.

Reste fort heureusement pour nous personnage de Switch, fascinant de bout en bout. Elle semble comprendre les gens de Division qui tentent de faire les bons choix, mais ils ont aussi dans leur manche Shadow King. Elle est avec David, plutôt comme une sorte de résistance face à Shadow King, sans pour autant être totalement avec lui non plus. J’espère donc juste à l’issue de cet épisode que le nouveau plan de David fonctionnera mieux que le précédent. Car a ce moment de la saison, la seule chose qui sera pire que tous les morts, c’est que tous ces morts ne servent à rien. Mais « Chapter 25 » est un épisode plus malin, cherchant encore une fois à sortir la série de certains sentiers classiques de l’épisode précédent.

En nous plongeant dans le monde des contes de fées, la série fait encore une proposition visuelle intéressante qui casse certains codes et permet d’aller de l’avant. Mais avant toute chose, la Battle de rap de Oliver et Jerome est probablement le truc le plus débile et le plus étrangement fun que la série ait jamais fait. On pourrait clairement dire à ce moment là que les scénaristes écrivent la série sous LSD ou je ne sais trop quoi. Mais l’imaginaire des scénaristes est débordant car le matériel de base l’est tout autant.

Le fait que cet épisode soit aussi plus fun que les précédents est une occasion de s’amuser avec les personnages. Pour une fois. Car depuis le début de la saison, c’est souvent dépressions sur dépressions que l’on pourrait choper en regardant la série. Chaque saison a eu son épisode qui mettait en scène Sydney dans un rôle plus important, ou en tout cas tournant autour d’elle. Donner son point de vue permet là aussi de renforcer la synergie des personnages et nous donner un point de vue neuf sur ce qui se passe. Et l’épisode est très imaginatif au sujet de l’exploitation du personnage une fois de plus. On sent qu’il y a quelque chose de fluide et pourtant un vrai labyrinthe visuel qui en ressort et qui m’a fasciné. Legion est une série étrange mais étonnante à la fois, qui sait mélanger les univers tout en racontant une histoire cohérente. J’ai déjà hâte de voir les deux derniers épisodes même si je dois avouer que Legion va me manquer.

Note : 6/10 et 9/10. En bref, deux entités différentes une fois de plus.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte