Magazine Culture

La résilience : un trait de caractère ?

Publié le 15 août 2019 par Pege @pg120
Salut à tous,
Du site CanalVie : La résilience, vous connaissez? Malgré une vie difficile et les pires épreuves imaginables, certaines personnes parviennent toujours à se remettre et à retrouver le bonheur alors que d’autres s’enfoncent dans la tristesse et la dépression lorsqu’ils sont confrontés au moindre évènement un peu négatif. Cette capacité à rebondir dans la vie est appelée la résilience par les spécialistes. Celle-ci est-elle innée ou est-il possible de la cultiver? Et si oui, quels sont les trucs pour devenir plus résilient et voir enfin les bons côtés de la vie ?  

Le concept de résilience !
La résilience : un trait de caractère ?
   La « résilience » concerne premièrement le domaine de la science physique. Il définit la capacité qu’ont les corps étudiés (cellules, etc.) à résister aux chocs environnants et à reprendre ensuite leur forme et leurs propriétés initiales.
 
   Ce n’est que depuis les années 40 que ce concept a été adapté et appliqué à la psychologie. Il représente la plus ou moins grande capacité qu’ont les êtres humains à faire face aux épisodes douloureux de l’existence : maladie, deuil, précarité, violence, abus, etc.
   On peut dire d’une personne qu’elle est résiliente lorsque, plutôt que de nier les évènements ou de s’enfoncer dans la tristesse et la dépression à cause d’eux, elle parvient à y faire face, a ressortir plus fort de ses expériences, à rester optimiste et confiant en la vie.
Le mécanisme de la résilience !
   La résilience n’implique pas du tout que l’on nie l’adversité et que l’on fait comme si de rien n’était pour pouvoir passer à autre chose. Bien au contraire, il est nécessaire de faire face aux évènements. C’est un processus dynamique qui s’étale sur un temps plus ou moins long et qui permet à la personne concernée de passer au travers de ses épreuves et même d’en ressortir grandi.
La résilience : inné ou acquis ?

  
Il n’existe pas de gêne de la résilience, ce qui veut donc dire que n’importe qui a les capacités de développer cette capacité à faire face aux évènements. Toutefois, plusieurs études scientifiques ont mis en lumière que la production d’hormones euphorisantes (dopamine, sérotonine) est plus élevée, et ce, dès les premières heures de vie, chez certains bébés. Cela montre que nous n’avons pas tous les mêmes armes face à l’adversité¨...  ( Voir l'article au complet )

https://www.canalvie.com/sante-beaute/bien-etre/resilience-caractere-1.1337580


Pégé
Windows 7 / Windows 10 / Ubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pege 110 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte