Magazine France

Friot soutient Chouard (et crache sur les antifas)

Publié le 15 août 2019 par Gédécé @lesechogaucho

Halte aux cadences infernales ! Dois-je rappeler que je ne suis pas payé, d'aucune manière¹, nom de bois ?!

Je viens à peine de terminer un billet sur nos ami/e.s des sleeping giants (et par conséquent sur l'insupportable Goldnadel, qui a eu le tort de s'en prendre à nous, même dans son fief du Figaro, ce torchon malodorant) que je tombe illico sur ceci : (pourquoi ne suis-je pas étonné ?)

J'ai beaucoup à dire sur le sujet, et un peu gros sur la patate. Car cela me touche de plus près que je ne saurais ( et voudrais) l'écrire... Comme quoi j'ai encore beaucoup à apprendre et à déconstruire, sur le chemin de l'antifascisme pragmatique. En effet, cet individu fut mon prof autrefois, dans le cadre d'un DEA transversal aux universités de Nancy/Metz et Strasbourg, intitulé " sciences du travail et formation ". What else ? Et bien, c'est à dire que l'une de mes (anciennes ?) amies, qui se reconnaitra si comme je l'espère elle me lit, m'a invité à une réunion du réseau Salariat, animée par sa femme. Je n'y ai pas compris grand chose, si ce n'est que celui-ci était miné par des luttes intestines, et qu'il s'agissait de mettre en place une AG extraordinaire, suite à des conflits internes entre deux leaders, Friot et un autre, dont je n'ai pas retenu le nom hélas, vu ce que j'ai entendu en dire. Je n'y suis jamais retourné depuis. Je suis juste allé voir peu après le film " la sociale" , de Gilles Perret, sur l'origine de la création de la CPAM. Mais j'avoue ne plus me souvenir si c'était sur l'invitation du réseau salariat ou non, les gens d'Attac et d'autres organisations y étant également présents. Inutile de vous préciser que son idée d'un " salaire à vie ", sur laquelle il a construit tout son parcours intellectuel et universitaire, je la connais un peu. Assez en tout cas pour avoir mon opinion sur le sujet de son opérationnalité, dont j'ai gratifié mon amie alors. Mais là n'est pas le sujet.

Aussi, vous n'imaginez pas ma stupeur (et en même temps, je ne sais pas pourquoi, mais comme je m'y attendais... Les ravages du citoyennisme illustrés par l'exemple, une fois de plus) quand j'ai pris connaissance de cette vidéo, et surtout de ces propos, que je n'ai pas inventés :

" non, mais sur le RIC ( voir ici), il se trouve que je suis très ami d'Etienne Chouard, et qu'il vient de sortir un bouquin très utile qui se nomme " notre cause commune ". Je le dis avec fermeté, hein, JE SUIS AMI D'ETIENNE CHOUARD ", hein s'il y a des antifas, dans cette assemblée. Les antifas sont les symétriques des fa ".

De quelqu'un dont la haute teneur intellectuelle des travaux ne reste plus à démontrer, on attendait mieux. Et l'on ne récolte que le pire : le confusionnisme, en vertu de l'adage bien connu selon lequel tout se vaut. Et bien non. Quand cela vient du camp des fauxcialistes qui ont engendré Macron, d'un soi-disant centre soi-disant plus modéré que nous autres les "extrémistes " et les radicaux, ou de la droite, on y est déjà préparé, à ce cliché grotesque, aucune surprise. Mais de là... Il faut croire que sur ce terrain, les gilets jaunes sont passés par là.... et n'ont pas fait que du bien, y compris chez nous autres, antifas. Le moins que l'on puisse écrire est qu'ils auront au moins eu le mérite de rabattre les cartes, et de clarifier le positionnement réel de chacun.e vis à vis de ce qui nous occupe sur ce modeste blog. Voilà quoi. Tout est dit. On sait maintenant à quoi s'attendre venant de cette " gauche " là, qui ne répugne pas, visiblement, aux rapprochements avec l'ennemi, et ces relais, comme l'est indéniablement Chouard, au vu des nombreux exemples contextualisés que j'ai déjà égrenés ici. On ne fricote pas avec le diable, même avec une longue cuiller.

D'aucuns pourront toujours crier " le contexte, le contexte ! ", moi, je fais le Charles : j'attends. Quoi ? La suite... et j'avance, fidèle à mes principes comme à la nature de mon combat, pas moins noble qu'un autre.

Next.

¹ NON, même pas par Soros 😉 (rires).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte