Magazine France

Où le roi Macron erre nu dans ses villages Potemkine #Boulouris

Publié le 17 août 2019 par Gédécé @lesechogaucho

Bien que cela n'ait pas directement quelque chose à voir avec l'information antifasciste en général évoquée ici, je ne peux pas m'empêcher de commenter l' information qui suit. Elle me semble en effet particulièrement symptomatique d'une certaine forme de pouvoir de plus en plus dérivante vers des contrées idéologiques que je réprouve par mon positionnement anti-autoritaire.

(Et qu'on n'aille pas me dire que Macron a été élu démocratiquement, hein... Je pourrais réfuter ça aussi de manière très circonstanciée sans trop de difficulté, en regard notamment de l'origine de l'argent accumulé pour asseoir sa candidature... mais aussi de la manière particulièrement univoque dont il exerce son pouvoir ).

Je tenais également à commenter ce sujet pour lutter contre l'incroyable et insupportable désinformation dont se rendent coupables à mes yeux ce gouvernement et la secte qui lui est si unanimement dévouée, LREM. Je veux parler des déplacements à vocation communicationnelle de notre bon roi empereur président. Une certaine presse peu soucieuse de vérité et de transparence a en effet tenté de nous vanter cet été de manière particulièrement outrancière et abusive ses déplacements personnels, comme ceux d'un couple ordinaire qui vivrait des vacances somme toute assez banales... Il s'agit là de tenter de dédouaner Macron à peu de frais (quoique, je ne sais pas... Faudrait voir... Ah ben non c'est tout vu, ici) de son image de président des hyper riches, ce que confirment pourtant certains rapports récents sur la taxation des revenus. On veut nous vendre l'image d'un président à l'écoute et à l'aise au contact des français, ce qu'il n'est pas, notamment au vu de sa propension habituelle à un peu trop systématiquement marquer son mépris social envers les plus défavorisés d'entre nous, dont je suis. (Moi aussi, j'ai essayé de traverser la rue... et j'y ai gagné un short.)

Sauf que. ya comme un défaut, là, sur ton costume, Manu :

Où le roi Macron erre nu dans ses villages Potemkine #Boulouris

Après s'est exprimé lors des célébrations du 75e anniversaire du débarquement de Provence, le Président s'est livré à un petit bain de foule, pour saluer une centaine de personnes qui portaient toutes un bracelet vert ou bleu.

Rien à voir avec un éventuel soutien de Macron, donc ? " Les gens qui étaient présents lors de ce bain de foule s'étaient préalablement inscrits sur le site de l'Elysée pour indiquer qu'ils voulaient assister à la cérémonie. Il y avait une centaine de places disponibles", précise le service de communication de la ville. source

De plus ou moins habiles communicants au discours cousu de fil blanc, à travers moult médias, ont donc tenté de nous convaincre d'une rencontre spontanée à l'issue de cette commémoration du débarquement allié... Et dire que lorsque j'étais adolescent, et que j'ai entendu parler pour la première fois de l'anecdote des villages Potemkine, je m'étais étonné que des adultes puissent se laisser duper par de tels stratagèmes et des décors en carton pâte... Nous n'en sommes pourtant pas très loin, en l'espèce.

Où le roi Macron erre nu dans ses villages Potemkine #Boulouris

... Continuons donc à laisser se banaliser le fait du prince, et de lui permettre de s'auto-persuader qu'il est éminemment populaire, et qu'il intelligent, gentil, généreux, aimable, et qu'il souffre la contradiction. Visiblement, celle-ci est quelque peu faussée. Je n'ai même pas besoin de gilet jaune pour le claironner haut et fort : pour moi, le roi est nu. Grotesque et hypocrite. C'est toujours, et encore, le président des riches, et même très, malgré ses ridicules opérations communicationnelles qui ne trompent que ceux qui veulent l'être.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte