Magazine Cinéma

Comment hacker sa Nintendo Switch ?

Par Rhumyxcube @PressselectFR
Comment hacker sa Nintendo Switch ?

Parmi les nombreuses consoles proposées par le géant Nintendo, la Nintendo Switch fait partie des plus appréciées. Cependant, le prix des jeux n'est pas donné. Il existe une solution que beaucoup adoptent pour en profiter au maximum : le hacking. Voici quelques méthodes pour le faire.

Les requis pour hacker la Nintendo Switch

Avant tout, il faut savoir que hacker la Nintendo Switch est possible seulement avec la première version sortie. En effet, elle présente un problème dans sa programmation appelée " faille fusée gelée ". C'est ce défaut qui va être exploité pour réussir le " piratage " de la console.

Il vous faudra également une carte Micro SD d'au moins 1 Go pour les sauvegardes et les stockages. Il vous faudra évidemment avoir une cartouche de jeu. En moyenne, un jeu vous coutera dans les 50 €.

Les éléments essentiels pour le hack de la console sont : le logiciel SX OS, le RCM Jig et le Dongle USB. Ils permettront d'entrer dans le système de votre console pour pouvoir utiliser une Micro SD en guise de cartouche de jeu.

Procéder au hacking

La première chose qu'il faut faire est de formater votre carte SD pour qu'elle soit au format exFAT. Ce format améliore le système de la carte mémoire et le stockage sera d'au moins 4 Go. Privilégiez les dernières générations, car en général elles sont déjà sous cette forme.

La seconde chose à faire est de prendre la licence SX OS. Elle est disponible en téléchargement sur le site https://sx.xecuter.com/download/ (prenez la dernière version disponible).

Dans ce système, vous aurez un fichier " Firmware " qui est petit logiciel intégré dans l'appareil. Un simple " Copier - coller " permet de le transférer vers votre Micro SD. Allumer ensuite le Wi-Fi avant d'éteindre la console.

En troisième lieu, il faut insérer votre carte mémoire dans la console. Faites bien attention à ne pas la confondre avec celle de la cartouche. L'étape suivante est de débrancher la Joy-Con droite.

En quatrième lieu, le dongle USB nécessaire pour contrer le piratage doit être placé sur le port USB-C et le RCM Jig sur la Joy-Con droite. Cette étape sert à récupérer des données sur votre Nintendo Switch. Sur votre console, faites un appui long en même temps sur le bouton " marche - arrêt " et le volume +.

Votre écran affichera deux options : le logo de la console et le menu SX. Après avoir choisi le dernier, il faut enlever le Dongle USB pour le remplacer par la Joy-Con.

Pouvoir jouer aux jeux

Transférez vos jeux dans votre carte mémoire. En effet, il vous faudra refaire les mêmes démarches à chaque fois que vous souhaitez changer de titre de jeu. Il ne faut pas oublier de choisir le format " .nsp " pour vivre les mêmes sensations que sur un jeu non hacké.

La seule précaution à prendre est de ne pas jouer en ligne, car les jeux hackés sont prohibés et le bannissement est assuré.

La Nintendo Switch est donc une console pouvant être hackée dans la seule condition où vous possédez la première version. Les suivantes ont été modifiées et se révèlent inviolables. Il ne faut cependant pas oublier que cette procédure est interdite par la loi et la procédure dévoilée est purement indicative. Par ailleurs, toute manipulation pourrait avoir des répercussions sur le bon fonctionnement de votre console. Vous les réalisez à vos risques et périls...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rhumyxcube 1852 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines