Magazine Info Locale

au ras des lots

Publié le 21 août 2019 par Pjjp44

au ras des lots
" Soif d'avoir soif.
Et l'eau bue jusqu'à la cécité bleue
des océans érigés en écritoire.
Et l'abondance des mots, à blanc,
jusqu'à l'à-pic dérisoire des pages nues.
Ne rien écrire qui ne soit vu.
Ne rien dire qui n'ait été écrit.
Alors, dans ce silence à couper au regard,
s'abreuver
aux seuls chemins qui se refusent
et s'insoumettre
à l'ordre des choses.
Alors encore, d'immobilisme
renverser le paysage,
se hisser à l'écume des houles annonciatrices
des jours mourants.
La chute d'une hirondelle
n'empêchera pas le retour du printemps."

Jean-Claude Izzo extrait de "L'aride des jours".
au ras des lots
" ...mais la mer semble lointaine. Du sable, il ne me revient que l'odeur. Flux qui remonte, à contre-courant, vers l'intérieur.
Terre de rêveries, des amours, des persécutions. L'argile a-t-elle un coeur, et où donc bat sa vie ? J'use les chemins jusqu'à leur frontière faîtière - lieu de l'espace innommé -, là où sans doute le jour reconstitue ses forces.
Comme si le silence assumait tous les vacarmes."

Jean-Claude Izzo extrait de "L'aride des jours"
au ras des lots
".. La mer s'approche de nous, l'automne s'approche de la mer. Le mois de Av nous livre à l'automne. Et où va nous emmener la mer?"
Mahmoud Darwich
"Il lui était impossible de dire "je vais rentrer et attendre". C'était ça être navigateur. Attendre n'existait pas. Seul partir avait un sens. Partir, revenir. Même ceux qui avaient une famille raisonnaient ainsi. Ou presque. Parce qu'il savait bien, Diamantis, qu'aujourd'hui beaucoup s'embarquaient faute de trouver mieux à terre."
Jean-Claude Izzo
"il faut garder en mémoire la couleur de sa blessure pour l'irradier au soleil."
Juliet Berto
   [[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[#########
au ras des lots

Contre-Vents


"Solidarités ouvrières, étudiantes et paysannes dans l'Ouest de la France : une généalogie"

Au "Grand Café" Saint-Nazaire PLUS D'INFOS



   ||||||||||||||||||||||||||||||||~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Au  hasard:
 
au ras des lots
au ras des lots
au ras des lots
au ras des lots
au ras des lots
au ras des lots
" J'ai détissé le temps
et dépossédé mes rêves
de leurs rêves de transhumance."

Jean-Claude Izzo extrait de: "L'aride des jours." 
                                                 \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\{{{{{{{{{{{{{{{ 
au ras des lots
au ras des lots INFOS

 
au ras des lots

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pjjp44 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine