Magazine Culture

Critiques Séries : Our Boys. Miniseries. Episode 3.

Publié le 22 août 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

Our Boys // Miniseries. Episode 3. Chapter 3 : Two Packs of Red Next.


Our Boys est le genre de mini série qu’il est facile de regarder dans le sens où l’histoire en elle-même est captivante. Cependant, il sera difficile d’oublier ce qu’ils nous racontent et ce que la mini série a de plus horrible à raconter, entre le meurtre de trois étudiants juifs par des membres du Hamas et ce jeune arabe tué et brûlé alors qu’il était innocent. Sans compter sur les médias, qui ont annoncé l’homosexualité sans fondement du jeune Mohammed.

L’homosexualité revient dans cet épisode quand un policier demande au père de Mohammed pourquoi ce dernier aurait-il voulu s’enfuir en Turquie ? Le moment est assez terrifiant et ouvre l’épisode sur la façon dont cette enquête a au fond mal tournée en se concentrant sur des choses qui ne sont pas fondées, tout cela dans le but d’accuser les palestiniens et pas les juifs d’avoir tué ce jeune garçon. Les interrogatoires du père sont ce qu’il y a de plus terrifiant dans cet épisode (accompagné de l’épisode précédent). La série se veut tellement réaliste que l’on a l’impression de plonger directement dans la vie de chacun des personnages et d’en ressentir les émotions. Le scénario est fort et fait ressortir ce qu’il y a de plus intéressant dans cette histoire, tout en montrant à l’écran tous les passages les plus terrifiants. Mais ce sont les espaces confinés qui donnent a la série tout son attrait si particulier. La salle d’interrogatoire qui est présente depuis l’épisode précédent est un vrai sanctuaire des émotions que Our Boys cherche à travailler et un lieu parfait pour nous les faire ressentir. Face à la détresse du père, je n’ai pu contenir mes larmes.

Les images de la guerre de Gaza qui se prépare en parallèle sont filmées comme un documentaire, ce qui nous implique forcément un peu mieux dans le récit et ce qui s’est passé à ce moment là. Des images de 2014 sont juxtaposées aux images de fiction de la série ce qui imprègne encore un peu plus le téléspectateur. Plus les épisodes passent et plus Our Boys devient un récit percutant, fascinant et terrifiant à la fois. Je n’en attendait pas moins compte tenu du sujet mais je suis heureux aussi de voir que la série évolue dans le bon sens et que la qualité est toujours présente.

Note : 8/10. En bref, terrifiant et inoubliable.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte