Magazine Côté Femmes

Vignerons indépendants, leur passion nous inspire

Publié le 23 août 2019 par Lespulpeuses

Après quelques mois à apprendre diverses informations sur le vin (le vin blanc, les mélanges à faire avec le vin pour l’apprécier, pourquoi je crache…) on a voulu en savoir plus sur le métier de vigneron et les choix qu’ils doivent faire pour vivre de leur passion ! Stéphanie, notre experte vin nous raconte leurs histoires. 

Plusieurs casquettes ! 

Comme dans certains métiers ce n’est pas tout blanc ou tout noir.. il y a aussi du gris ! C’est-à-dire qu’un vigneron a le choix d’avoir plusieurs casquettes. L’indépendance peut aussi être un choix de vignerons. C’est d’ailleurs une voie privilégiée par beaucoup de Néo-vignerons dans des régions viticoles autrefois dominées par les vins de coopératifs.

Un vigneron a la possibilité d’être : 

  • Négociant
  • dans une cooperative
  • Independant

Néanmoins un vigneron indépendant peut aussi avoir une partie de son activité en négociant ou en coopératives. Cela peut arrondir les fins de mois difficiles ou lui permettre de cultiver des raisins hors appellation et de les revendre.

Vignerons indépendants, leur passion nous inspire

C’est quoi un vin de vigneron non indépendant alors ?

Les vins de vigneron qui ne sont pas indépendants sont tous les vins des grands groupes LVMH, Castel, Pernod Ricard…ou des grandes marques dans l’absolu. En général ces vins ont besoin d’avoir un goût et une structure constante avec l’acceptation d’une légère variation due aux millésimes. 

D’un point de vue commercial quand un client aime par exemple le Champagne Nicolas Feuillatte, il veut retrouver le même goût dans chaque bouteille et ce, peu importe l’année. Donc pour ce faire, ces grandes maisons rachètent du raisin aux producteurs de la zone d’appellation et par le miracle de l’assemblage te recréent le même vin tous les ans

Pour les viticulteurs c’est une garantie d’un revenu fixe à la tonne de raisin. D’ailleurs dans ce cas le viticulteur (celui qui cultive le raisin) n’est pas vigneron (celui qui fait le vin).

Pourquoi devenir Vigneron indépendant ?

Le choix d’être vigneron indépendant (labellisé ou non, vigneron indépendant) est un choix particulièrement risqué dans les régions où l’assemblage règne en maître dans la tradition vinicole, Champagne et Bordeaux. Dans tous les cas, ce choix reste celui d’une personne qui en plus d’être viticulteur se destine à devenir vigneron et entrepreneur.

Vignerons indépendants, leur passion nous inspire

Les multiples missions d’un vigneron indépendant

Ce vigneron doit effectuer plus d’une mission puisqu’il est tout seul : 

  • Cultiver ses raisins
  • Vinifier (ce qui demande un nouveau savoir-faire et pas mal de risques aussi)
  • Assembler les vins avant la mise en bouteille (souvent avec l’aide d’un oenologue qui lui prodigue des conseils)
  • Faire la mise en bouteilles
  • Définir les étiquettes (le nom de marque, le logo, respecter le cahier des charges des mentions obligatoires)
  • Distribuer et… N’est pas commercial qui veut !

La vente du vin se fait via différents moyens :

Les salons régionaux, la prospection chez des cavistes ou des petites/moyennes surfaces. Cette partie peut être déléguée.

Il est important de préciser qu’un vigneron indépendant a rarement la possibilité de produire suffisamment pour alimenter les rayons de la grande distribution dû à la grandeur de son vignoble (mais cela existe quand même et peut être le choix de distribuer toute sa production chez un seul distributeur). 

Comme tu peux le lire, peu importe où tu achètes ton vin, tu trouveras des productions indépendantes ou pas.

Vignerons indépendants, leur passion nous inspire

Qui sont ces courageux vignerons indépendants ? 

Ces super-héros du vin ont environ 49 ans (20% ont moins de 40 ans – L’observatoire des vignerons indépendants de France). Beaucoup d’entre eux sont diplômés d’études supérieures mais surtout ils apprécient le contact avec le consommateur particulier ! 

Leurs buts ?

Ils souhaitent exprimer le goût du terroir (le vrai !), exister en tant que marque, avec leur signature à eux, tout en respectant la terre. L’indépendance permet aussi d’assurer un héritage à leurs enfants (tu vois la mention “ de père en fils.” ? C’est clairement ça !)

Boire un vin indépendant c’est parfois un choix politique qui, très souvent, va te satisfaire d’un point de vue gustatif et d’un point de vue rapport qualité prix.

 🍷 Boire un vin indépendant c’est parfois un choix politique

tweeter Vignerons indépendants, leur passion nous inspire

Un choix pas toujours évident selon le secteur historique !

Laisse-moi te conter rapidement un peu d’histoire : Par tradition et pour des raisons climatiques aussi, les négociants ont longtemps dominé sur les AOP Champagne et Les AOP de la région bordelaise. 

Ce principe permet une meilleure visibilité sur le marché et une assurance de vendre tout son raisin. Le choix de devenir indépendant, dans ces régions, c’est un peu « en avoir une sacrée paire » même si tu es une femme. La nouvelle génération de viticulteur est pourtant dans cette situation qui est en est pleine croissance.

La méconnaissance des vignerons indépendants

Quelques régions sont un peu moins connues que d’autres et ce manque de connaissance ou de reconnaissance peut rendre la tâche vraiment ardue pour un vigneron indépendant. 

Les coopératives peuvent donc être un très bon atoût pour eux, car celles-ci s’occupent de vinifier et de distribuer. Quelques coopératives ont d’ailleurs une renommée internationale pour la qualité de leurs vins. C’est le cas de Castelbarry la cave coopérative artisanale de Montpeyroux en Languedoc, celle de Ribauvillé en Alsace ou encore la Cave de Tain l’hermitage dans le Rhône.

Vignerons indépendants, leur passion nous inspire

Mon top 3 des vignerons indépendants !

Tu veux connaître le goût de l’indépendance ? Alors teste l’un de ces 3 vins qui sont mes préférés !

Hélène Thibon, Mas de Libian

Dans les côteaux ardéchois la Syrah étend son territoire, ici du vin en biodynamie, parfois sans sulfite ajouté. Les soeurs Thibon proposent une gamme de vin qui répond à tous vos désir. Du bout de Zan vin glouglou au chemin des Calades un vin d’autrice. Mon préféré est la cuvée en hommage a Omar Khayyam poète perse amoureux du vin.

Claire Naudin, du domaine Naudin Ferrand

Il y a de la poésie dans ses vins de bourgogne. L’expression magique du pinot noir, de l’aligoté et du Chardonnay. Des vins de garde mais aussi de plaisir de l’instant.

Olivier Techer vigneron très indépendant

Situé sur le terroir de Pomerol, Olivier a repris le domaine familial. Sa Mère Claire Laval avait déjà passé le domaine en Bio dès 1997 (le premier en Pomerol) , mais depuis 2006 Le chateau Gombaude Guillot est en cours de certification biodynamie. Sur le territoire de Castillon en Côte de Bordeaux, tu peux découvrir Satellite en rouge 100% Merlot et en Blanc un assemblage de Sauvignon Blanc et de Sémillon.

Maintenant que tu sais tout sur les vignerons indépendants, ton regard sur ce métier a peut-etre changé ? 

Connaissais-tu déjà des vins indépendants avant cet article ?

L’article Vignerons indépendants, leur passion nous inspire est apparu en premier sur Les Pulpeuses.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lespulpeuses 4559 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine