Magazine Afrique

Quels défis économiques pour le Ghana ?Aujourd'hui, quels...

Publié le 30 août 2019 par Busuainn_ezilebay @BusuaInn_Ezile

Quels défis économiques pour le Ghana ?

Quels défis économiques pour le Ghana ?Aujourd'hui, quels...

Aujourd'hui, quels sont les défis économiques pour le Ghana ?


Par Selin Ozuyrt
Agence Française de Developpement, AFD

GHANA : QUELS DÉFIS ÉCONOMIQUES ?

Le Ghana se distingue des autres économies de l’Afrique par ses acquis démocratiques consolidés ainsi que par le renforcement de son régime de croissance depuis les années 2000. Le démarrage de la production pétrolière au cours des années 2010 a significativement transformé le paysage économique du pays, ayant pour conséquences d’accélérer le rythme de croissance mais également d’exposer le pays aux fluctuations des cours de pétrole. À ce jour, le modèle économique du Ghana repose excessivement sur l’exploitation des ressources naturelles et les activités des services peu qualifiés. Certes, le renforcement de croissance depuis les deux dernières décennies s’est traduit par une hausse du revenu par habitant mais a aussi creusé les inégalités au sein de la population. De ce fait, le développement d’un secteur industriel diversifié devient primordial pour assurer une croissance économique pérenne et inclusive et pour générer des emplois.

English VersionIntroduction Le Ghana se distingue des autres économies de l’Afrique par ses acquis démocratiques consolidés ainsi que par le renforcement de son régime de croissance depuis les années 2000. Le démarrage de la production pétrolière au cours des années 2010 a significativement transformé le paysage économique du pays, ayant pour conséquences d’accélérer le rythme de croissance mais également d’exposer le pays aux fluctuations des cours de pétrole. À ce jour, le modèle économique du Ghana repose excessivement sur l’exploitation des ressources naturelles et les activités des services peu qualifiés. Certes, le renforcement de croissance depuis les deux dernières décennies s’est traduit par une hausse du revenu par habitant mais a aussi creusé les inégalités au sein de la population. De ce fait, le développement d’un secteur industriel diversifié devient primordial pour assurer une croissance économique pérenne et inclusive et pour générer des emplois. Les principaux facteurs de fragilité de l’économie ghanéenne portent sur la gestion des finances publiques et les dynamiques d’endettement. Le taux d’endettement public du pays a presque triplé entre 2006 et 2016, passant ainsi de 26 à 74 % du PIB. La dégradation de la situation financière des entreprises publiques dans le secteur énergétique ainsi que les dérapages budgétaires préélectoraux ont participé à l’accumulation de la dette publique. Dans ce contexte, le président Nana AkufoAddo, qui a été élu en 2017, a fait du désendettement un des axes majeurs de son programme de redressement économique. Le déficit budgétaire et le taux d’endettement public ont commencé à se réduire à la suite des politiques de consolidation budgétaire du gouvernement. Toutefois, de manière structurelle, le service de la dette et la masse salariale continuent d’absorber, à eux seuls, l’essentiel des recettes budgétaires. Il devient ainsi primordial pour le gouvernement d’engager des réformes structurelles (portant notamment sur la politique fiscale, la gestion des finances publiques et de la dette, la restructuration des entreprises d’État relevant du secteur de l’énergie), en vue de mobiliser davantage de ressources. Par ailleurs, la poursuite des efforts en matière de gestion des finances publiques et de contrôle des dépenses des entreprises publiques est essentielle pour assurer une discipline budgétaire durable. Pour lire le document ou le telecharger

Quels défis économiques pour le Ghana ?Aujourd'hui, quels...


Sommaire de GHANA : QUELS DÉFIS ÉCONOMIQUES ?

Selin Ozyurt : Economiste en banque de développement (Paris)

Docteur en Économie de l'Université Paris-Dauphine, Selin Ozyurt est économiste risque-pays à l'Agence Française de Développement. Précédemment, elle a travaillé à la Banque Centrale Européenne (2010-2017) comme économiste et experte en stabilité financière. Elle assure une activité d'encadrement et d'enseignement au niveau Master à l'Université Paris-Sorbonne, à l'ENSAE et à Université d'Orléans. Ses centres d'intérêt portent sur l'économie et la finance internationales, les politiques monétaire et macro-prudentielle ainsi que les liens entre sphère réelle et financière.ozyurts@ afd.fr

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Busuainn_ezilebay 3753 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines