Magazine Info Locale

Avec son nom donné à une placette du centre-ville, Robert Dauphin n'est pas oublié

Publié le 31 août 2019 par Gezale

Avec son nom donné à une placette du centre-ville, Robert Dauphin n'est pas oublié

Les élus vont dévoiler la plaque Robert Dauphin, historien local.

André Auvray, marchand de chaussures dans la rue du marché aux œufs n’est pas que cela. Il est aussi un citoyen lovérien attaché à l’histoire de sa ville et engagé pour que le souvenir de certains hommes et de certaines femmes (plus ou moins célèbres) soit inscrit dans le marbre. François-Xavier Priollaud, maire, ayant décidé de nommer certaines places et placettes réaménagées et végétalisées, a suivi le conseil de son concitoyen pour donner le nom de Robert Dauphin à la placette située entre la Place de la Halle aux Drapiers et la rue du Maréchal Foch. La plaque a été dévoilée samedi matin en présence des élus locaux et des représentants de la CASE dont Bernard Leroy, son président. Ceux et celles qui ont bien connu Robert Dauphin — et j’en suis — se souviennent du marchand de Postes de télévision et de radio des années cinquante et soixante. C’était l’époque des premiers journaux télévisés et des interludes faute d’images et de son. Certes. Mais Robert Dauphin avait plus d’un hameçon à sa ligne puisqu’il fut aussi président de la société de pêche de Louviers, membre de la Société d’études diverses et de sa région, météorologue amateur sans oublier ses talents d’écriture lui qui se consacra à l’histoire des rues de la ville (avec Daniel Marinier) ou au récit de l’occupation durant la seconde guerre mondiale. On le sait moins mais son combat permanent pour protéger la rivière d’Eure des pollutions industrielles ou ménagères en fit un des premiers écologistes de la région à une époque où l’environnement urbain ne connaissait pas encore les atteintes irrémédiables d’aujourd’hui ni la prise de conscience collective en découlant. En choisissant de donner le nom de Robert Dauphin à cette placette du centre-ville, le conseil municipal a honoré un homme attaché à sa cité, un passionné d’Histoire et…d’histoires. Un original qui, sans jamais s’engager politiquement, sut quand même participer activement à certaines commissions municipales ouvertes aux citoyens quand les municipalités Martin (Ernest) et Fromentin (Henry) sollicitèrent le concours des Lovériens(iennes) pour améliorer la vie quotidienne locale. FX Priollaud, dans une intervention brève, n’omit aucune des qualités de Robert Dauphin qui a légué au Musée local sa collection de Livres et de photographies témoignant ainsi son vif attachement sentimental à une ville qu’il a vue en partie détruite et devenue la 3e ville du département de l’Eure.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine