Magazine Échecs

Échecs & livre : la pratique de mon système (1995)

Publié le 03 septembre 2019 par Chess & Strategy @Chess_Strategy

Redécouvrons nos classiques aux échecs, un article signé Céline Roos.

Présentation de l'ouvrage intitulé " Die Praxis meines Systems " écrit en allemand en 1929 par Aaron Nimzowitsch et traduit en français par Céline Roos en 1995.

Échecs & livre : la pratique de mon système (1995)

Entre 1923 et 1930, Aaron Nimzowitsch obtint de nombreux succès sur l'échiquier, remportant des compétitions internationales prestigieuses. À la même période, il publia également des livres innovateurs pour l'époque où il exposait sa théorie du jeu en nommant et exposant divers sujets stratégiques.

Aaron Nimzowitsch est considéré comme l'un des fondateurs de l'école hypermoderne et un grand pédagogue. C'est ainsi qu'en 1925, il publia Die Blokade, un ouvrage consacré au principe du blocage (pour créer des affaiblissements structurels dans la position de l'adversaire).

Puis en 1926, il publia Mein System réédité en France en deux volumes Mon Système I et Mon Système II (traduction par Norbert Engel). Et Die Praxis meines Systems parut en 1929, qui a été traduit et publié en France sous le titre Pratique de Mon Système (1995).

La pratique de mon système

Nimzowitsch débute sa préface par la déclaration suivante : " Le maître moderne n'a pas de méthode secrète. Le jeu de position est bâti comme les autres domaines de l'art sur des procédés qu'il est possible d'étudier." Il ajoute que ce livre, indépendant de Mon Système, a pour ambition d'enseigner le jeu de position.

Pour ce faire, il va donc s'appuyer sur cent neuf parties qu'il a jouées pour illustrer les thèmes de son " système " décliné en six grandes sections :

  • la centralisation,
  • handicap et blocage,
  • surprotection et autres formes de la prophylaxie,
  • le pion dame isolé,
  • les deux pions pendants,
  • la paire de fous avec un avantage d'espace,
  • le louvoiement contre des faiblesses ennemies,
  • incursions dans les ancien et nouveau mondes hyper-modernes.
  • La lecture des parties est illustrée et enrichie par l'inclusion de très nombreux diagrammes. De plus, la recherche dans le texte est facilitée par l'ajout d'une table des stratagèmes, d'une table des débuts, d'un index des parties et de la table des matières.

    Cette traduction de Die Praxis Meines Systems a été rédigée dans un souci de respect envers les intentions de l'auteur et l'originalité de l'œuvre. En effet, ce texte n'est pas seulement unique pour son apport innovateur dans la théorie des échecs, il l'est aussi pour le style qu'Aaron Nimzowitsch y déploie. Il est possible que ce style coloré et passionnant découle en partie du fait que l'auteur écrivait en langue allemande alors que lui-même parlait le russe. Mais la verve de Nimzowitsch est nourrie de surcroît par son enthousiasme de pédagogue et par de nombreuses références à la culture mondiale qu'elle soit artistique ou politique.

    Voici quelques phrases qui ont fait le bonheur de la traductrice.

    "Monsieur Handicap s'étant montré parfaitement capable de rendre difficile les poussées de pions libératrices, permettons-nous de mettre son talent à plus rude épreuve." (p. 63)

    "Les pièces blanches se gênent mutuellement, leurs mouvements et transferts se font de plus en plus difficilement alors que les officiers Noirs aux pieds ailés gouvernent l'échiquier." (p. 108)

    Celles qui témoignent de l'intérêt de Nimzowitsch pour le monde dans lequel il vivait:

    "[...] nous pensons en la matière à la volonté de l'individu de s'intégrer dans l'ensemble (cf. Reinhardt, Stanislawsky, pensons aussi au film "le cuirassé Potemkine" où un seul personnage principal figure: le peuple!)." (p. 262)

    En plus de faire la synthèse des principes de Nimzowitsch, la Pratique de Mon Système est une magistrale œuvre authentique, témoin du renouveau de la théorie échiquéenne et du monde des échecs à l'époque de champions tels que Rubinstein, Tartakover, Capablanca, Bogoljubov, Tarrasch.

    L'auteure de cet article

    Céline Roos, ancienne joueuse d'échecs, puis ancienne professeur d'anglais, à la retraite depuis quelques mois, s'est prise d'une passion pour l'écriture. Nous vous recommandons son blog et son site d'auteur sur Atramenta qui tous deux contiennent quelques textes liés au monde des échecs.

    Pour aller plus loin, deux ouvrages récents sur Nimzowitsch.

  • Ma victoire à Carlsbad en 1929 ou le triomphe de mon système
  • Le blocage

  • Retour à La Une de Logo Paperblog

    A propos de l’auteur


    Chess & Strategy 4330240 partages Voir son profil
    Voir son blog

    Magazines