Magazine Société

Les bonnes raisons d’opter pour un prêt à tempérament 100% collaboratif

Publié le 04 septembre 2019 par Guylinier

Lorsque l’on souhaite contracter un prêt à tempérament, ou prêt personnel, on pense tout de suite à le prendre chez une banque. Cependant, ce n’est pas la seule façon de faire, car il s’est développé ces dernières années le crédit 100% collaboratif. Ce dernier consiste à se faire prêter de l’argent par des particuliers. Quelles sont alors les bonnes raisons de choisir cette nouvelle façon d’emprunter ?

Particularités du prêt personnel collaboratif

Se faire prêter de l’argent par des particuliers, notamment ses amis ou sa famille, n’est pas une chose nouvelle. Si on peut considérer que cette pratique s’assimile à un prêt collaboratif, ce qui a récemment changé est la mise en place de plateformes de crédits en ligne entre particuliers. Après avoir effectué une simulation de crédit, l’on va demander un emprunt à des personnes que l’on ne connaît pas mais qui offre des garanties pour les uns et les autres. Ces plateformes permettent d’accéder rapidement à l’emprunt avec le meilleur taux.

Le principe de base reste le même que pour un prêt à tempérament classique : les personnes finançant prêtent de l’argent à un taux fixe, tandis que les emprunteurs s’engagent à rembourser l’argent à ce taux et pour une durée prédéterminée. Seulement, après la crise de 2008, une méfiance envers les établissements bancaires s’est installée et de plus en plus de personnes ont préféré emprunter à des particuliers. Cela était notamment le cas parce que les banques étaient elles-mêmes frileuses. Les particuliers disposant d’argent ont par la même découvert un nouveau moyen de faire fructifier leur argent tout en sachant où ce dernier part, à la différence de l’épargne classique.

Le prêt personnel collaboratif permet de répondre à des situations d’urgence

Le premier avantage du crédit 100% collaboratif est le côté nettement moins procédurier de l’opération. Contracter un crédit à la consommation peut prendre du temps, en particulier lorsque son dossier n’est pas parfait. On a alors besoin d’avoir une situation stable et de fournir de nombreuses justifications. Si les personnes en situation précaire pourront difficilement contracter un prêt collaboratif, il sera tout de même possible pour certaines personnes d’emprunter alors que cela n’était possible avec une banque. Certaines plateformes acceptent ainsi des personnes touchant les allocations chômages, bien que cela ne soit pas le cas de toutes. En effet, la solvabilité de l’emprunteur doit toujours être prouvée.

Ce type d’emprunt, parce qu’il est moins procédurier, permet également de pouvoir emprunter rapidement. Cela est particulièrement utile si l’on fait face à une situation urgente. Prenez par exemple le cas d’une personne n’ayant plus de voiture et devant absolument en avoir une nouvelle afin d’aller travailler. Dans ce cas, il pourra effectuer rapidement un crédit à la consommation grâce à ces plateformes et faire face à cette situation difficile.

Un crédit à la consommation moins cher

Les particuliers ne souhaitent pas rivaliser avec les banques, et ne le pourraient pas de toute manière. C’est pourquoi emprunter de cette façon là est souvent moins coûteux pour les emprunteurs, et cela à plusieurs niveaux. Tout d’abord, les frais de dossiers ne sont pas supprimés mais réduits. Ces frais de dossier serviront à rémunérer les plateformes, qui s’occuperont également des matières légales. De plus, les taux sont plus faibles que ceux offerts par les établissements de crédit. D’un point de vue financier, il est donc plus avantageux d’emprunter à des particuliers plutôt que de passer par une banque. Cela dit, cela est surtout valable concernant les crédits à la consommation n’excédant pas plusieurs dizaines de milliers d’euros. Au-delà, notamment pour des crédits servant à financer l’achat d’un bien immobilier, il est préférable de passer par un établissement bancaire. Il est possible d’effectuer une simulation de prêt afin d’envisager un plan collaboratif sur plusieurs années pour un crédit en Belgique ou en France. a


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Guylinier 44 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine