Magazine Santé

Chiropraxie et recherche, quoi de neuf?

Publié le 06 septembre 2019 par Soph75

En France et dans le monde, la recherche est une priorité pour la chiropraxie, contribuant au développement des connaissances et de la recherche scientifique. Un nombre croissant de recherches démontre l'efficacité de la prise en charge par la chiropraxie. Quelles sont les nouvelles découvertes des bienfaits de la chiropraxie? Réponses.

Les chiropracteurs fondent leur recherche sur la démonstration par la preuve et participent à des travaux dans le cadre d'équipes pluridisciplinaires universitaires ou hospitalières. Cette démarche a été la clé du développement et de la reconnaissance étendus de la profession. Au- delà de la recherche sur la chiropraxie, les chiropracteurs sont également très engagés dans l'innovation technologique du matériel chiropratique.

" Les bénéfices des manipulations vertébrales et du suivi chiropratique, sur différentes conditions, ont encore été étudiés. De nouvelles perspectives prometteuses en termes de réduction de la douleur, d'amélioration de la qualité de vie et d'optimisation des performances des patients émergent. " souligne Caroline Lambert, chiropracteur et Vice- Présidente de l'Association Française de Chiropraxie.

Les effets d'une unique session de manipulation vertébrale

Qu'apporte une unique session de manipulation vertébrale ? Selon trois études distinctes, indéniablement une amélioration des performances physiques. Alors que cette première étude, publiée dans le BMJ Open, étaye l'amélioration immédiate de la symétrie du corps en position statique, la seconde relève que la manipulation augmente la puissance musculaire. Enfin, et l'information intéressera les amateurs de viande, une troisième recherche va dans le sens d'une force de morsure augmentée à l'issue des manipulations !

Manipulations vertébrales et hernie discale

Les bénéfices des manipulations vertébrales sur la hernie discale, confirmée par IRM, sont établis de longue date et à de multiples reprises dans les études. Une étude1 met notamment en évidence le fait que les patients décrivent une amélioration de leur qualité de vie ainsi qu'une réduction des douleurs dans les jambes, dans le dos et une amélioration de leurs capacités suite à des traitements par manipulation vertébrale effectués par des chiropracteurs aussi bien à un mois qu'à un an après le début du traitement.

Suivi chiropratique et qualité de vie de la femme enceinte et de l'enfant

Selon cette étude conduite auprès de 343 femmes enceintes recevant des soins chiropratiques, ces derniers semblent jouer un rôle en termes d'amélioration de la qualité de vie et du bien-être de la future maman. La santé globale et la qualité de vie des enfants semblent aussi tirer profit d'un suivi chiropratique.

Manipulations vertébrales et lombalgie

C'est dans le très sérieux British medical journal qu'une équipe de chercheurs de l'Université d'Amsterdam a publié, en mars dernier, une revue qui renforce encore le niveau de preuve de l'efficacité des manipulations vertébrales sur la lombalgie. Fondée sur les données de 47 essais cliniques regroupant un total de 9211 adultes de 35 à 60 ans, cette publication confirme que les manipulations vertébrales soulagent la lombalgie chronique avec autant d'efficacité que les exercices thérapeutiques, les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les décontractants musculaires.

Décontractant musculaire et lombalgie

Les patients souffrant de lombalgie aiguë se voient souvent prescrire un anti-inflammatoire non stéroïdien et un décontractant musculaire. Publiée en avril 2019 dans la revue Annals of emergency medicine, cette étude américaine prouve qu'ajouter un myorelaxant à un AINS n'améliore ni la fonction ni la douleur après une semaine, par comparaison avec un placebo.

Manipulations vertébrales et traitement des migraines

Les manipulations vertébrales se révéleraient une option thérapeutique efficace contre la migraine, dont elles limiteraient la fréquence et l'intensité. Tels sont les résultats suggérés par cette méta-analyse publiée en mars 2019 dans la revue Headache : the journal of head and face pain, par des chercheurs de la faculté de médecine de l'Université Harvard à Boston.

Manipulation vertébrale et anti-inflammatoires non stéroïdiens

La lombalgie est un facteur économique important dans les pays industrialisés. Il existe peu d'études qui ont évalué l'efficacité de la manipulation vertébrale par rapport aux anti-inflammatoires non stéroïdiens ou au placebo en ce qui concerne la satisfaction et la fonction du patient, le temps passé hors travail et les médicaments de secours. Néanmoins, selon une étude2, la manipulation vertébrale était significativement meilleure qu'un médicament AINS pour le soulagement de la douleur, la restauration fonctionnelle et la qualité de vie dans les lombalgies aiguës.

Thérapie manuelle et grossesse

Selon une étude3, les femmes ont souvent mal au bas du dos pendant la grossesse. Une approche multimodale des douleurs lombaires et pelviennes au milieu de la grossesse profite davantage aux patientes que les soins obstétricaux classiques.

Un essai prospectif randomisé de 169 femmes a été mené. Les deux groupes ont reçu des soins obstétricaux de routine. Les chiropracteurs ont proposé une thérapie manuelle, des exercices de stabilisation et une éducation des patients aux participantes. Le groupe suivi par les chiropracteurs a présenté des réductions moyennes significatives des scores de l'évaluation numérique (5,8 ± 2,2 vs 2,9 ± 2,5; P <0,001) et des résultats du questionnaire québécois sur l'invalidité (4,9 ± 2,2 vs 3,9 ± 2,4; P <0,001). Le groupe qui a uniquement reçu des soins obstétricaux standard n'a présenté aucune amélioration significative.

Médecines complémentaires et cancer, aux États-Unis

Aux États-Unis, les médecines complémentaires séduisent les patients ayant ou ayant eu un cancer. Selon une étude américaine publiée dans " JAMA Oncology ", près d'un tiers ont fait appel dans les 12 mois à des traitements non conventionnels.

Dans une cohorte nationale de 3 118 patients traités pour cancer, l'équipe coordonnée par Nina Sanford à l'université du Texas révèle que 1 023 patients (33,3 %) suivent un traitement alternatif et que, parmi eux, 288 (29,3 %) en avertissent leur médecin. Les patients rapportent le plus souvent la prise de plantes (35,8 %), les traitements chiropratiques et ostéopathiques (25,4 %) et les massages (14,1 %).

La chiropraxie, thérapie manuelle reconnue mondialement

Médecine manuelle de référence pour les soins du dos et des articulations, la chiropraxie a pour objet la détection, le traitement et la prévention des dysfonctionnements du squelette et de ses conséquences, notamment au niveau de la colonne vertébrale et des membres. Ces dysfonctionnements se traduisent notamment par des douleurs ou une limitation du mouvement.

La chiropraxie se fonde sur une conception globale du fonctionnement de l'organisme et des relations existant entre la colonne vertébrale, le système nerveux et certains troubles de la santé. Elle prend ainsi en compte les facultés de récupération du corps humain. Elle repose principalement sur les actes de manipulation vertébrale, de manœuvre d'ajustement vertébral et de mobilisation des articulations.

Elle est l'une des formes de thérapie manuelle la plus utilisée et la plus populaire. Elle est à présent pratiquée partout dans le monde et réglementée par la loi dans plus de 40 pays.

Sources :

1 Outcomes of acute and chronic patients with magnetic resonance imaging-confirmed symptomatic lumbar disc herniations receiving high-velocity, low-amplitude, spinal manipulative therapy: a prospective observational cohort study with one-year follow-up. Leemann S1, Peterson CK2, Schmid C1, Anklin B1, Humphreys BK3.

J Manipulative Physiol Ther. 2014 Mar-Apr;37(3):155-63. doi: 10.1016/j.jmpt.2013.12.011. Epub 2014 Mar 11

2 von Heymann WJ, Schloemer P, Timm J, Muehlbauer B. Spinal high-velocity low amplitude manipulation in acute nonspecific low back pain: a double-blinded randomized controlled trial in comparison with diclofenac and placebo. Spine (Phila Pa 1976). 2013 Apr 1;38(7):540 -8.

3 George JW, Skaggs CD, Thompson PA, Nelson DM, Gavard JA, Gross GA. A randomized controlled trial comparing a multimodal intervention and standard obstetrics care for low back and pelvic pain in pregnancy. Am J Obstet Gynecol. 2013 Apr;208(4):295.e1-7.

4 Gaumer G. Factors associated with patient satisfaction with chiropractic care: survey and review of the literature. J Manipulative P hysiol Ther. 2006;29(6):455-62.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Soph75 Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine