Magazine Autres sports

Match #3 - Ramassis de notes - Des sourires partout

Publié le 09 septembre 2019 par Allezlesbleus

Match #3 - Ramassis de notes - Des sourires partout

Le retour des Twin Towers - Twin Towers - Twin Towers s'est fait sentir - Photo James Hajjar

Belle victoire des Carabins au compte de 34-4 face aux no names de McGill (en quête d'identité) samedi après-midi au Percival. À la fin de la rencontre, la défensive souriait (1 verge accordée au sol, UNE MISÉRABLE), l'offensive souriait (419v d'offensive) et les unités spéciales souriaient également (6 placements réussis et un trick play exécuté à la perfection).
En défensive

Le retour de #94 P. Lemieux-Cardinal s'est rapidement fait sentir, celui-ci avec son compère Twin Tower #44 B. Marion passèrent l'après-midi dans le backfield des sans-nom. Cet ajout permettra à coach Maciocia de mettre seulement 3 joueurs sur la ligne et de laisser #40 Sam "Dollarama" Rossi en couverture. Expliquant ainsi la spectaculaire interception (la plus spectaculaire des Bleus depuis 1967) de ce dernier complété par la latérale à #1 Redha Kramdi.
Sur le chemin du retour, on se questionnait à savoir si la défensive n'était pas supérieure à l'an dernier... Et malgré la perte de K. Prévost et des 2 demis de coins, la maturité acquise, ainsi que la qualité des remplaçants, on croit que oui.
En offensive

Enfin, les joueurs savaient quoi faire, le qb qbiait, les receveurs attrapaient et les porteurs portaient. Malgré les 5 revirements consécutifs en début de match, les premiers jeux étaient au rendez-vous et on savait réagir face au blitz adverse. D'ailleurs il n'était pas rare qu'on ait des formations avec 7 joueurs sur la ligne destinés à bloquer. Autant on bougonnait avec le playcalling au match #2, autant on semblait en avance sur les Hommes en Rouge l'adversaire, samedi.
Une partie de l'histoire du match se jouait avec  l'affrontement dans les tranchées entre #60 D. Sévigny, #54 M-A Lemay et le "nouveau maigrichon" #66 P-O Lestage d'un côté et l'immense plaqueur Seinet Spalding de l'autre. Lorsque ce dernier se blessera au milieu du 4e quart, le centre de la ligne offensive créera d'immenses brèches pour l'explosif porteur #22 K. Dubois (va falloir lui trouver un surnom à celui-là).
On croyait que la profondeur était problématique chez les RV, mais elle l'est peut-être davantage du côté des porteurs de ballon. En effet avec l'absence (encore) de #33 R. Malki, on a habillé comme 3e PB, le joueur de ligne défensive (!?!) #48 Bertrand Beaulieu. Ce dernier fit quelques portées, mais il était évident qu'il en était à ses premiers pas.
Les Unités spéciales
Que de belles choses. Après qu'il devenait évident que #23 Rythme FM était de plus en plus long à se relever après les jeux l'impliquant, on a décidé d'envoyer la recrue #13 C. Chabot comme retourneur. Celui-ci fera très bien dans ce rôle, avec l'énergie que seule une recrue peut exulter.
Que dire de #18 L-P Simoneau qui réussit ses 6 placements, semblait s'amuser et qui réussira aussi (peut-être son fait d'armes le plus difficile) un botté tricky qui permettra à #24 M-A Dequoy s'alignant derrière le botteur, de recouvrer le ballon... Ce qui nous permettra de chantonner pour la 3e fois de la saison : MVP - MVP - MVP !
P.S.: Vous retrouverez des entrevues avec C. Chabot, K. Dubois, D. Sévigny et S. Rossi sur ce lien.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Allezlesbleus 3540 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines