Magazine Culture

Critiques Séries : A Confession. Saison 1. Episode 1 (UK)

Publié le 09 septembre 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

A Confession // Saison 1. Episode 1.


Inspirée d’une histoire vraie, A Confession suit les aventures de Steve Fulcher, incarné par Martin Freeman (Sherlock). L’une des forces premières de A Confession tient dans son récit percutant et ses personnages qui transpirent la dure réalité des choses. C’est l’histoire d’un flic qui a détruit sa carrière afin de retrouver un tueur. Il y a quelque chose d’héroïque là dedans et cette nouvelle série de la chaîne britannique ITV n’a de cesse de le démontrer. En cherchant également à se concentrer sur les victimes, A Confession parvient à faire ressortir des émotions intéressantes qui nous attachent forcément à l’univers de la série. La seule chose préoccupante dans cette série est sa mise en scène, qui semble avoir été malmenée et je trouve cela dommage. Cela casse souvent un solide scénario et surtout un casting particulièrement bon dans ce qu’il entreprend. Je trouve dommage de réaliser une série de cette façon, car le plaisir est totalement gâché par le manque de direction créative et des idées saugrenues.

Déterminé à retrouver une jeune femme disparue, le policier Steve Fulcher enfreint la procédure pour coincer le coupable. Une décision va lui coûter sa carrière et sa réputation.

La caméra oscille dans tous les sens, faire des zooms étranges et toutes ces petites idées que le réalisateur a eu dans son esprit, ne collent pas avec ce que le récit veut nous raconter. Du coup, A Confession nous sort aussi rapidement de son contexte pour nous donner l’impression que l’on ne veut pas que l’on regarde la série. Mais encore une fois, le scénario est solide, alors A Confession parvient à s’en sortir de ce point de vue là. C’est étonnant car le visuel a son importance dans le plaisir que l’on peut prendre avec ce genre de séries.

Martin Freeman de son côté fait de son mieux pour offrir à son personnage une vraie personnalité et quelque chose de solide. Mais la mise en scène n’est pas à son avantage et casse même parfois certaines scènes qui aurait pu être belles avec un réalisateur différent. Peut-être que ITV a décidé de donner cette série à un adolescent derrière la caméra de son iPhone dernière génération. Mais en tout cas, je trouve dommage de gâcher une histoire aussi passionnante avec les défauts de mise en scène qui empêchent forcément de se plonger totalement dedans.

Note : 3.5/10. En bref, quand la réalisation catastrophique gâche tout ce qu’il y a de bien dans une série.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte