Magazine Culture

Critique Ciné : Late Night (2019)

Publié le 09 septembre 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

Late Night // De Nisha Ganatra. Avec Emma Thompson, Mindy Kaling et John Lithgow.


Emma Thompson est une actrice que j’adore pour la simple et bonne raison qu’elle sait tout faire. Avec Late Night, elle nous plonge dans un univers assez méconnu en France et qui pourtant fait rire des millions d’américains chaque soir : le milieu des late shows. Cette petite comédie gentille vient nous offrir de bons moments sans pour autant forcer, ni tomber dans le pathos outrancier. Il y a ici quelque chose d’assez féministe aussi dans le sens où elle s’impose dans le film comme la seule femme à la tête d’un late show, ce qui dans une sens permet aussi à Emma Thompson de poursuivre dans sa filmographie des causes qu’elle semble soutenir. Au fond, Late Night est une comédie dramatique louable, qui ne laissera probablement pas de souvenirs impérissables mais qui nous permet de poser notre esprit et de nous amuser avec une galerie de personnages attachants. Mindy Kaling, loin de certains personnages irritants qu’elle a pu incarner par le passé, trouve ici le ton juste et parvient à s’imposer avec son humour et son ton bien à elle. On sent cependant la plume de Mindy Kaling dans toutes les répliques du film et c’est aussi pour cela que j’ai trouvé intéressant d’aller le voir au départ.

Une célèbre présentatrice de « late show » sur le déclin est contrainte d’embaucher une femme d’origine indienne, Molly, au sein de son équipe d’auteurs.
Ces deux femmes que tout oppose, leur culture et leur génération, vont faire des étincelles et revitaliser l’émission.

Sans chercher à faire passer ses messages de façon forcer, Late Night trouve toujours le bon équilibre entre comédie amusante et dramédie plus touchante. La place d’une femme dans sa cinquantaine à Hollywood est une occasion de faire vivre aussi un personnage féminin riche (incarné par Emma Thompson) accompagné de cette nouvelle scénariste qui débarque dans cet univers sans réellement le connaître. Cependant, Late Night souffre aussi de quelques longueurs qui viennent souvent gâcher le plaisir et c’est dommage. Parfois la romance qui vient griller certaines cartes faciles du genre n’est pas toujours passionnante. Certes, Mindy Kaling veut ici raconter énormément de choses et surtout défendre la cause de la femme, mais s’égare par moment dans des idées qui sont moins d’être novatrices. Si l’on connait d’ailleurs un peu le travail de l’actrice/scénariste, on se rend compte rapidement qu’elle reprend pas mal de trucs qu’elle a déjà testé ailleurs. En somme, Late Night est une comédie dramatique louable, qui saura divertir un public à la recherche d’un petit divertissement sans prise de tête mais qui ne brille pas vraiment non plus.

Note : 5/10. En bref, correct mais pas toujours autant inspiré qu’il n’en a l’air. Dommage.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte