Magazine Culture

Critiques Séries : Blue Flame. Saison 1. Pilot.

Publié le 10 septembre 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

Blue Flame (The Lost City of West River) // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Je me demande comment je fais parfois pour tomber sur des trucs dont personne n’entend parler mais je suis tombé sur Blue Flame. Et j’aurais préféré ne jamais tomber dessus. Car c’est une abomination. Produite grâce au crowd-funding (il y avait une campagne pour financer Blue Flame sur Indiegogo), la série a finalement vu le jour malgré 466€ récoltés seulement (sur les 25 000 nécessaires).

L’histoire de départ de Blue Flame aurait pu être intéressante si seulement elle avait été bien incarnée et mieux écrite. On a l’impression de voir le projet de fin d’année de collégiens en cinéma qui n’ont aucune maîtrise de l’écriture et surtout du jeu d’acteurs. Je ne m’attendais à rien du tout en regardant Blue Flame si ce n’est changer un peu de ce que l’on a pour habitude de voir et dans ce sens là, j’ai été surpris. Mais pas de la meilleure des façons, bien au contraire.

Les sorciers sont les créatures magiques les plus puissantes et les plus puissants sorcières contrôlent les trois amulettes sacrées. Afin de garder leur monde en paix, et protéger la Cité Sainte, trois cristaux ont été dotés de pouvoirs importants. Les derniers gardiens, qui vivent parmi nous, doivent tout faire pour éviter que ces amulettes tombent entre les mauvaises mains.

L’univers de Blue Flame n’est pas suffisamment bien développé dans ce premier épisode si l’on met de côté tout ce dont on pourrait se moquer (le jeu des acteurs, la mise en scène). Les effets spéciaux sont désolants et l’ensemble prête alors plus à rire qu’à réellement donner envie de voir la suite. Je me demande même comment en 2019 on peut accéder de produire des séries de ce genre là, d’autant plus que la façon de faire semble sortir tout droit des étagères poussiéreuses d’un étudiant qui aurait eu l’envie brillante de sortir l’un des trucs les plus honteux qu’il ait produit.

Mais comme le monde est fait de surprises, Blue Flame existe belle et bien, mais passez votre chemin il n’y a clairement rien à voir. J’aurais adoré être de bonne foi et trouver des qualités à la série, mais plus le premier épisode avançait et moins j’avais envie d’en voir beaucoup plus. Dommage.

Note : 0/10. En bref, un produit étrange qui ne mérite pas votre temps.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte