Magazine Santé

Des aliments anti-acouphènes pour faire du bien à vos oreilles

Publié le 11 septembre 2019 par Harmonic777888 @phbarraque

" Que l'aliment soit ton remède ", cette phrase d'Hippocrate est à afficher dans toutes les cuisines. Les spécialistes ORL et les nutritionnistes s'accordent à dire que des aliments riches en vitamines A et E, en zinc et en Omega-3 contribuent à réduire les acouphènes.

Choisissez-les selon vos goûts et mettez-les souvent dans vos assiettes.

Faites également le plein de vitamines en buvant chaque jour des jus de légumes et de fruits frais passés à la centrifugeuse afin de garder intactes leurs qualités nutritionnelles. Buvez-les sans attendre afin qu'ils ne s'oxydent pas. Evitez les jus en bouteilles en particulier ceux à base de concentrés souvent trop riches en sel ou en sucre.

Ne négligez pas les carences en magnésium : 25% des femmes et 20% des hommes en souffrent à cause d'une alimentation déséquilibrée. Elles provoquent des crampes musculaires, des palpitations cardiaques, des troubles du système nerveux (acouphènes, asthénie, anxiété, dépression, spasmophilie).

Comme nous ne possédons pas de réserves en magnésium, il est indispensable d'apporter à notre organisme cet élément minéral vital pour les os, les muscles et le cœur, mais aussi pour la fabrication des protéines et la transmission de l'influx nerveux.

Pour faire le plein de magnésium, consommez des céréales complètes, des légumes secs, des fruits oléagineux, des légumes verts et quelques carrés de chocolat noir par jour.

Servez-vous des algues et du pollen frais pour nourrir vos cellules et lutter contre les tendances dépressives.

  • Les algues (en comprimé ou sur vos salades) sont riches en iode (insuffisance thyroïdienne) et en minéraux (potassium, sodium, calcium, magnésium) qui stimulent le système endocrinien.
  • Le pollen frais lutte contre la neurasthénie et ses effets négatifs sur l'organisme (acouphènes, céphalées, fatigue, insomnie...). C'est un concentré de vitamines et de minéraux qui redonne du tonus physique et psychique.

Réduire vos acouphènes, ça commence par ce que vous mettez dans votre assiette. Essayez, testez, goûtez et savourez avec comme objectif une diminution de vos bruits auditifs sans sacrifier le plaisir de manger.*

Philippe Barraqué, créateur de la méthode Stop Acouphènes, musicothérapeute, coach santé.

CD de thérapie sonore fréquentielle

c.2019 Blog des acouphéniens - Tous droits réservés


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Harmonic777888 5095 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines