Magazine Santé

CANCER de la PROSTATE : Le test sanguin si précis qu'il évite la biopsie

Publié le 11 septembre 2019 par Santelog @santelog



Un nouveau test sanguin simple permettant de détecter efficacement et précisément la présence d'un cancer agressif de la prostate qui, combiné avec le test actuel de l'antigène spécifique de la prostate (PSA), pourrait éviter à beaucoup d’hommes les biopsies inutiles et invasives

Un nouveau test sanguin simple permettant de détecter efficacement et précisément la présence d'un cancer agressif de la prostate qui, combiné avec le test actuel de l'antigène spécifique de la prostate (PSA), pourrait éviter à beaucoup d’hommes les biopsies inutiles et invasives, le surdiagnostic et le surtraitement…C’est ce que propose cette équipe de l’Université Queen Mary de Londres, dans le Journal of Urology.

Le cancer de la prostate est le cancer le plus répandu chez les hommes, avec 1,3 million de nouveaux cas diagnostiqués chaque année dans le monde. Il est actuellement détecté à l'aide du test PSA, un test sanguin qui mesure les niveaux de PSA, un test à faible spécificité (nombre élevé de faux positifs). Lorsqu'un taux élevé de PSA dans le sang est détecté, le patient subit une biopsie tissulaire de la prostate, un examen invasif qui comporte un risque important de saignement et d'infection. Cependant, environ 75% de tous les résultats positifs au test PSA aboutissent à des biopsies négatives sans cancer. Ce qui signifie que la grande majorité des patients présentant des taux élevés de PSA ne présentent pas de cancer. De plus, la plupart des cancers de la prostate diagnostiqués par biopsie à un stade précoce ne sont pas mortels s'ils ne sont pas traités. La pratique actuelle de détection, PSA + biopsie, entraîne donc chez de nombreux hommes, un surdiagnostic, des biopsies inutiles et un surtraitement.

Il est urgent d'améliorer la sélection des patients devant subir une biopsie

L’auteur principal, le professeur Yong-Jie Lu de l’Université Queen Mary de Londres rappelle : « Le test PSA conduit souvent à des biopsies invasives inutiles, à un surdiagnostic et à un traitement excessif, causant des dommages importants aux patients et un gaspillage de ressources précieuses en soins de santé.

Ce nouveau test, le « Parsortix® system » développé par ANGLE plc, détecte les cellules cancéreuses précoces, ou cellules tumorales en circulation (CTC), qui ont quitté la tumeur d'origine et sont entrées dans le sang avant de se répandre dans le corps. En mesurant les cellules cancéreuses vivantes intactes dans le sang du patient, plutôt que la protéine PSA qui peut être présente dans le sang pour d’autres raisons que le cancer, le test offre une plus grande précision.

Un test du test réalisé chez 98 patients pré-biopsiés et 155 patients récemment diagnostiqués d'un cancer de la prostate montre que la présence de CTC dans des échantillons de sang avant la biopsie est indicative de la présence d'un cancer agressif de la prostate et qu'elle prédit de manière efficace et non invasive le résultat final des résultats de la biopsie. Et lorsque ce test Parsortix® est combiné au test PSA actuel, il devient possible de prédire la présence d'un cancer de la prostate agressif avec une précision >90%, bien plus élevée qu’avec tous les biomarqueurs jusque-là identifiés. Le nombre et le type de CTC présentes sont également des facteurs révélateurs de l'agressivité du cancer. Une donnée intéressante qui peut permettre de réduire les surtraitements.

Ce test basé sur les cellules tumorales en circulation est efficace, non invasif et précis. En combinant ce nouveau test sur CTC au test actuel PSA, il devient possible de détecter le cancer de la prostate agressif avec le plus haut niveau de précision jamais atteint. C’est, selon ses inventeurs « un changement de paradigme dans le diagnostic du cancer de la prostate ».

Source: The Journal of Urology Sept 2019 DOI : 10.1097/JU.0000000000000475 Non-invasive Detection of Clinically Significant Prostate Cancer Using Circulating Tumor Cells (Visuel ANGLE plc)

Plus sur le Cancer de la Prostate, le test PSA

Équipe de rédaction Santélog Sep 11, 2019Rédaction Santé log




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine