Magazine Culture

GÉOPOLITIQUE : Quelles forces en présence dans l’Arctique ?

Publié le 15 septembre 2019 par Pege @pg120
Salut à tous,
Du site Diploweb.com : Ruée vers les matières premières: un nouvel affrontement international ?
¨ Voici un vaste tableau sur les incidences géopolitiques et stratégiques du changement climatique en Arctique. L’auteure présente d’abord les enjeux militaires et politiques au XXe siècle, puis les antagonismes des pays riverains, enfin les nouveaux paradigmes du XXIe s liés au changement climatique : le passage du Nord-Est, la souveraineté économique et l’accès aux ressources naturelles.    
     
GÉOPOLITIQUE : Quelles forces en présence dans l’Arctique ?   DEPUIS très longtemps, l’Arctique et le Pôle nord ont fasciné l’imaginaire des explorateurs, des scientifiques, des anthropologues et des ethnologues. Ils ont ensuite attiré les compagnies faisant commerce de peaux, puis des sociétés d’exploitation minière et aurifère, pétrolière ainsi que d’autres ressources, notamment le diamant dont la Russie est devenue au cours de cette décennie le premier producteur mondial (République de Yakoutie).
   Pendant la Seconde Guerre mondiale, puis pendant la Guerre froide, ces régions qui s’étendent de la Sibérie orientale à l’Alaska ont pris une dimension militaire et stratégique. Large de seulement 85 kilomètres, le détroit de Béring cristallise depuis 1947 la confrontation Est/Ouest et ce, d’autant que les zones arctiques sont toujours très militarisées, notamment du côté russe.
Des enjeux stratégiques militaires à des enjeux économiques et commerciaux
  
Au XXième siècle, « les forces en présence » impliquaient principalement les pays riverains, c’est à dire la Russie, le Canada, les États-Unis, le Danemark (en raison du Groenland) et dans une moindre mesure la Norvège (Svalbard). Les enjeux étaient géostratégiques et militaires ; mais avec le réchauffement climatique occasionnant tout à la fois la fonte du permafrost, le recul des glaciers et la fonte de la banquise (réduction spatiale et volumique progressive), les convoitises vers l’Arctique s’accentuent : l’accès aux ressources naturelles et l’ouverture de la voie maritime du passage du Nord-Est attirent désormais de nouvelles puissances pour des raisons économiques et commerciales.
 Le Conseil de l’Arctique : première représentation des populations autochtones
   Un nouvel acteur institutionnel s’est constitué en 1996 (Conférence d’Ottawa) ; le Conseil de l’Arctique. Il traite des problématiques rencontrées par les huit États ayant une partie de leur territoire dans l’espace arctique et permet aux peuples autochtones d’obtenir, pour la première fois, une véritable représentation. Pour la première fois, six associations autochtones ont le statut de participants permanents au Conseil.¨...   ( Voir le dossier au complet )
 https://www.diploweb.com/Quelles-forces-en-presence-dans-l-Arctique.html  
   Pégé
 
Windows 7 / Windows 10 / Ubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pege 110 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte