Magazine Info Locale

La rentrée scolaire sous le signe du partenariat

Publié le 18 septembre 2019 par Armand
La rentrée scolaire sous le signe du partenariat

Lundi 16 septembre, Richard Jacquet et son adjoint à l'éducation et à la famille, Nicolas Bouillon avaient donné rendez-vous à la communauté éducative pour le traditionnel pot de rentrée. C'est devenu une tradition depuis quelques années mais aussi un moment fort du mois de septembre qui doit permettre la rencontre entre les acteurs de la communauté éducative.

"Chacun a ses activités et obligations durant l'année et nous ne nous donnons pas toujours le temps de nous rencontrer" confie le Maire. Ce moment est donc l'occasion pour les directeurs d'école, l'équipe du collège, les parents d'élèves, les élus et tous les services municipaux d'échanger autour de projets communs.

Une démarche à construire dans la durée

Et il ne suffit pas de le dire, il faut aussi le faire ! Permettre la concertation et l'action de tous les acteurs et partenaires institutionnels qui gravitent autour de la ville, c'est l'ambition de la démarche que les élus ont initié depuis quelques mois, avec le soutien de la caisse d'allocations familiales, à travers le projet éducatif et social local (PESL).

Depuis la rentrée, ces temps d'échange ont déjà permis des avancées. Il s'agit d'un diagnostic d'abord, réalisé sur la base de données statistiques et des ressentis des habitants. Cette première étape a permis ensuite de déterminer des enjeux prioritaires qui se déclineront enfin en objectifs puis en action.

L'ambition éducative collective figure parmi ses enjeux pour accompagner l'école dans ses évolutions, pour créer un environnement éducatif propice aux apprentissages et pour simplifier le quotidien des familles dans la conciliation vie professionnelle et vie familiale.

L'épanouissement, la santé et le bien être sont un autre pan du projet, à véhiculer dans tous les lieux d'éducation et d'animation et en formant les encadrants sur cette attente forte de la population.

Les acteurs s'accordent également pour placer la solidarité comme principe et lutter contre toutes les formes de discriminations et d'inégalités. Cet enjeu sous-entend de questionner nos formes d'entraides, de construire les conditions de l'inclusion et de travailler sur l'accès aux droits.

Enfin, le vivre-ensemble se traduit par une ambition autour de la citoyenneté, la rencontre et partage. Il s'agit de mieux identifier les personnes isolées, créer les conditions d'une vie associative rayonnante sur la ville et de valoriser le bénévolat, notamment chez les plus jeunes.

Un soutien concret aux acteurs éducatifs

Et un projet n'a de sens que s'il se traduit en acte.

Le Maire a donc donné quelques exemples des actions qui pourraient découler ou entrer dans le champ d'action du PESL. Les projets culturels, le forum santé, les actions de découverte (mini ferme, classe de découverte), l'envie de nos plus jeunes de créer un conseil municipal de jeunes, sont quelques exemples de partenariats à soutenir et faire perdurer.

Pour les élus du groupe majoritaire, le soutien de la ville aux actions d'éducation ne doit pas s'arrêter à un soutien financier, même si la commune consacre de budgets très importants au secteur scolaire. (660 000€ hors masse salariale entre 2014 et 2020).

Nous pensons plus que jamais que l'ambition forte que nous avons pour les plus jeunes Archépontains sera réelle avec la participation de tous les acteurs éducatifs. L'enjeu est sans aucun doute celui de la co-éducation au premier rang desquels les parents doivent avoir toute leur place.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Armand 1322 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine