Magazine France

FIN des tribunes racistes de #Zemmour ? Allo, les médias ?

Publié le 19 septembre 2019 par Gédécé @lesechogaucho

Je finissais par m'interroger sur la véracité de cette information, tant nos médias mainstream se révélaient bien peu prompts à nous en faire part de manière un peu plus visible que sur les seuls sites merdiques sur lesquels je l'avais déjà remarquée depuis ce matin, si suspects à mes yeux. Aussi, le voir confirmé ici, par un média un peu plus crédible que la daube de Morandini ou Oumma, me fut grande joie :

Rappel des faits :.

Lors de l'émission " C à vous " diffusée le 6 septembre 2016 sur France 5, il avait notamment estimé qu'il fallait donner aux musulmans " le choix entre l'islam et la France ".

Il avait également affirmé que la France vivait " depuis trente ans une invasion " et que " dans d'innombrables banlieues françaises où de nombreuses jeunes filles sont voilées " se jouait une " lutte pour islamiser un territoire ", " un jihad ".

Aussitôt après le Huff Post, ce qui m'interroge sur le circuit de l'information libre et non faussée dans notre pays, ce sont les autres médias mainstream qui lui ont emboité le pas, se contentant en général, comme d'ordinaire , de diffuser une simple dépêche AFP.

Visiblement, notre paysage médiatique franchouillard aura été bien plus empressé à lui servir la soupe qu'à signaler sa condamnation. Je ne me demande même pas pourquoi.... En mon for intérieur, je sais fort bien à quel point ce petit producteur de haine si tristement ordinaire et honteusement banalisée sert les intérêts d'une certaine industrie médiatique qui a su pendant toutes ses années en tirer grand profit. On ne peut expliquer autrement, et certainement pas seulement par son seul talent, qu'un tel personnage et de telles idées insupportables puissent continuer à se retrouver sur le devant de la scène médiatique. Sans le soutien actif des médias qui lui ont déroulé le tapis rouge pendant si longtemps, il n'aurait pas pu poursuivre son opération de propagande raciste qui, de coup d'éclat en buzz savamment prémédité, lui a permis d'assurer sa petite fortune personnelle, dont on parle bien peu, à mon grand étonnement.

Aussi, je me dis que ce n'est pas la modicité de la somme à laquelle il a été enfin définitivement condamné, 3000 euros, qui va le dissuader de continuer de jeter de l'huile sur un feu qu'il a déjà si constamment nourri et depuis si longtemps, de ses propos immondes, inhumanistes.

La question est plutôt, selon moi, par delà cette condamnation, de savoir si les médias dans lesquels il sévit encore vont continuer de lui offrir une tribune bien commode à la propagation de ses idées dégueulasses sans tenir compte de cet arrêt de la Cour de Cassation dont les termes sont sans ambiguïté :

Certains d'entre les médias qui continuent de l'employer envers et contre toute éthique collective avaient en effet fait savoir plus ou moins publiquement qu'ils s'en sépareraient s'il était définitivement condamné. Les actionnaires pourraient être en effet contrariés par les éventuelles retombées sur leurs petites affaires. C'est le cas à présent. J'attends donc avec impatience les conséquences concrètes de cette décision judiciaire. On va voir... si l'appât du gain qui les ont guidés jusqu'à présent continuera d'être encore et toujours le plus fort.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte