Magazine Sport

Rugby, les ouvreurs : Jonny s’en va se faire

Publié le 20 septembre 2019 par Levestiaire @levestiaire_net

Qu'y a-t-il de plus vide de sens qu'un classement des ouvreurs de l'histoire ? Un article de Richard Escroc peut-être. Il y a quelques années alors que le rugby avait déserté depuis longtemps les pelouses françaises le Vestiaire avait dressé avec une extrême rigueur le classements des meilleurs 10 français de ces 25 dernières années. Lamaison l'avait emporté grâce à son Twickenham 99, sera-t-il assez fort pour déstabiliser Dan Carter dans le classement mondial de ces 25 dernières années ( on a mis 20 sinon on était obligé de faire gagner Grant Fox ou de classer Lynagh) ?

Rugby, les ouvreurs : Jonny s’en va se faire

Qui l'eut cru, Lamaison n'a toujours pas fini de payer les dégâts de 1999, le spectacle qu'on vous a déjà raconté 10 fois. Mais si vous n'êtes pas d'accord sortez-nous un match où un 10 a autant pesé, avec une équipe aussi forte en face, au cours d'une demi-finale. D'accord il a rien fait d'autre. D'accord il n'y aura évidemment aucun autre All-Black classé sinon on passerait encore plus pour des brèles. A part ça c'est l'arbitre qui a surtout gagné en 2011 et un peu McCaw. Sacré Merhtens.

Ils vont pas nous mettre 2 Anglais dans les 3 premiers quand même ? Mais si. Comme ses collègues, à part Larkham et un peu Lamaison, Rob était un joueur magique. Avec ses pieds entendons-nous bien mais c'est ce qu'on attend d'un ouvreur en plus de faire des passes correctement, enfin mieux que Philippe Carbonneau pour être exact. Il a joué la finale 91, c'est-à-dire il y a plus de 20 ans, mais c'est pas vraiment Lynagh qui l'a gagnée.

Ce Larkham n'a jamais été très beau à voir jouer, ni très efficace mais si on l'a laissé à ce poste en d'autres circonstances qu'un entraînement c'est qu'il devait apporter quelque chose. Mais quoi ? On veut bien le mettre 1er si on nous explique.

Énorme surprise, ce classement risque de pas mal scandaliser mais nos palmarès comme leur nom l'indique se basent avant tout sur le palmarès puisque à un certain niveau tout le monde se vaut. Et lui il attendu longtemps pour en gagner une, un peu comme John Elway. Carter est certes un peu plus génial et complet que les autres, en tout cas que Michalak. En plus c'est quand il est sorti que les Blacks ont pris l'eau en 2007. Mais il a jamais offert une Coupe du monde avec un drop du mauvais pied. Désolé, c'était beau quand même.

Même si personne n'aime Wilkinson il est difficile de ne pas la fermer devant son palmarès et le rôle qu'il y a joué. On peut même lui pardonner de ne pas trop savoir courir. Avec un autre pack il aurait peut-être gagné quand même, son pack avec un autre Wilkinson sans doute pas. Désolé Dan, mais Jonny aussi a été blessé.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Levestiaire 1939 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine