Magazine Culture

Critiques Séries : Why Women Kill. Saison 1. Episode 6.

Publié le 20 septembre 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

Why Women Kill // Saison 1. Episode 6. Practically Lethal In Every Way.


Si l’on ne savait pas encore qui est mort à l’issue de cette saison, cet épisode vient nous révéler plus ou moins qui l’on devrait retrouver dans des cercueils à l’issue de la saison (sauf peut-être pour le dernier cercueil). Ce que nous ne savons pas exactement encore, c’est ce qui peut se dérouler ensuite. Mais Why Women Kill continue de faire des propositions intéressantes cette semaine et cela s’avère être rassurant pour la suite. Elle en aura mis du temps à décoller mais toutes les intrigues ont désormais un intérêt.

Dans les années 60, Beth Ann devient désormais une femme forte et notamment quand il s’agit de tenir tête au mari violent de l’une de ses voisines. J’ai adoré ce moment car Beth Ann me rappelle énormément Bree Van de Kamp et c’est tout ce que j’aime. Elle représente le genre de femmes droites dans ses chaussures face à des situations comme celle qu’elle vit. Cela donne aussi à cet épisode un moteur dramatique qui vient rappeler à la fois à Beth Ann que son mari l’aime (ce que l’on a appris dans l’épisode précédent), mais aussi qu’il n’est pas du tout pour l’égalité des hommes et des femmes. J’ai adoré cet épisode pour bien des situations, et certaines continuent d’être piquantes à souhait. C’est tout ce que j’ai envie de voir dans cette série.

Dans les années 80, maintenant que Karl et Simone ne peuvent plus trop se cacher sur leurs aventures, j’aime bien le côté mélancolique qui est en train de naître. Notamment car Simone s’est rendu compte de l’inévitable : son mari est gay et elle ne pourra rien changer. Leur relation est assez efficace et au fond, je me demande pourquoi Simone aurait envie de tuer Karl désormais. Le repas de famille est un grand moment d’humour dont Marc Cherry a le secret. Certaines lignes de dialogue sont succulentes et ressemblent presque trop à Desperate Housewives mais je suis pour ce genre de nostalgie.

Et enfin, de nos jours, Eli continue d’écrire sous amphétamine. On apprend que Eli est un ancien drogué et qu’il avait réussi à arrêter grâce à sa femme. Le petit pacte qu’il a noué avec Jade pourrait donner des raisons supplémentaires à l’issue de la saison, mais je suis curieux de découvrir ce que Why Women Kill compte faire. Il y a pas mal de choses amusantes aussi, et un angle dramatique qui continue de se développer. Au final, cet épisode permet encore une fois de dérouler l’histoire de la saison 1 de Why Women Kill avec plus de pugnacité que dans les épisodes précédents.

Note : 6/10. En bref, Why Women Kill se réveille encore une fois et donne l’envie de poursuivre l’aventure.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte