Magazine Culture

Critique Ciné : Deux Moi (2019)

Publié le 30 septembre 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

Deux Moi // De Cédric Klapisch. Avec François Civil, Ana Girardot et Eye Haïdara.


Cédric Klapisch cherche avec Deux Moi à parler des maux actuels de notre société : la solitude amoureuse et la dépression sociale. Ce sont deux éléments qui forgent le caractère de ce film et je dois avouer en être ressorti déprimé. Je ne sais pas si le but de Deux Moi était de nous donner la banane, mais cette façon qu’a le film de parler des problèmes de relations amoureuses actuelle et l’incapacité pour nous d’être heureux sans ce petit élément de vie, en m’a pas vraiment donné le sourire. Je dois avouer que la réflexion proposée sur les applications et notamment le fait que l’on ne rencontre que sur le physique, mis en parallèle avec la rencontre fortuite qui arrive à la fin du film (et qui est oui, prévisible mais réussie) est intéressante. Tout cela se déroule dans une ambiance morose, où l’on suit la vie de deux personnages auxquels il manque simplement leur moitié qu’ils n’ont pas trouvé. L’idée de parler des maux actuels de la société et de cette dépression est une bonne idée. Klapisch renoue aussi avec ce Paris qu’il adore mettre en scène et fait un film aux personnages attachants qui rappellent les films qui ont fait son succès par le passé.

Rémy et Mélanie ont trente ans et vivent dans le même quartier à Paris. Elle multiplie les rendez-vous ratés sur les réseaux sociaux pendant qu'il peine à faire une rencontre. Tous les deux victimes de cette solitude des grandes villes, à l’époque hyper connectée où l’on pense pourtant que se rencontrer devrait être plus simple… Deux individus, deux parcours. Sans le savoir, ils empruntent deux routes qui les mèneront dans une même direction… celle d’une histoire amour ?

C’est donc ici une sorte de fable, avec ses moments particulièrement touchants et d’autres beaucoup plus amusants. Mais sans trop savoir pourquoi et malgré toutes les qualités de Deux Moi, j’ai parfois trouvé le temps long, comme si le film appuyait souvent sur le frein pour ne pas aller trop vite dans la rencontre à venir entre Rémy et Mélanie. En réinventant malgré tout le romantisme du coin de rue (un élément facile de la rom com) tout en ajoutant ici ce qu’il sait faire de très français (et bien dans le genre), alors on se retrouve avec un joli film, avec un vrai charme qui lui sied bien. Deux Moi apparaît aussi parfois comme un film qui déconstruit la comédie romantique à sa façon, où il faut d’abord trouver une façon de s’aimer soi même pour pouvoir aimer quelqu’un d’autre. C’est une situation complexe mais que Klapisch maitrise. François Civil et Ana Girardot incarnent quant à eux à la perfection ces petits personnages qui pourraient au fond être vous et moi et en lesquels on se retrouve forcément si l’on est seul, ou si l’on a été seul a un moment et désespérés par la vie et ses aléas.

Note : 7/10. En bref, une jolie comédie romantique qui au fond parle des maux actuels avec intelligence et réussite.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte