Magazine Culture

Critiques Séries : Nancy Drew (2019). Saison 1. Pilot.

Publié le 10 octobre 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

Nancy Drew (2019) // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Stephanie Savage et Josh Schwartz, plus connus pour avoir été les parents de Gossip Girl et Newport Beach pour le dernier, adaptent les romans de Nancy Drew en série sur The CW (leur chaîne favorite). Au fond, ce premier épisode n’offre rien de bien révolutionnaire dans le genre. On a déjà vu tout ce que l’on nous présente mais pendant que Riverdale part en sucette, Nancy Drew semble avoir des idées qui lui donnent plus la tête sur les épaules (pour le moment). L’atmosphère de petite ville des Etats-Unis, fort des séries de la chaîne depuis quelques années, est là. Les personnages au passé tumultueux sont eux aussi présents, avec quelques éléments dramatiques qui lancent forcément le spectateur au milieu de tout ça. L’approche est alors plus réaliste et plus étrange que Riverdale, ce qui est une bonne chose. Si les deux séries ne racontent pas la même histoire, elles partagent tout de même une ambiance particulière qui sied bien ici à Nancy Drew. L’idée ici est donc de réinventer une héroïne dans un moule plus moderne et plus adulte, ce qui permet aussi de se sentir un peu plus touchés par ce qui nous est conté.

Meurtrie par le décès de sa mère, Nancy Drew, jeune détective en herbe de 18 ans, a remis ses projets universitaires à plus tard et travaille désormais comme serveuse dans sa petite ville natale. Elle a même fini par ranger son amour pour les faits divers et les crimes en tous genre au placard. Mais le meurtre d'une jeune femme, qui pourrait bien être lié à une vieille histoire de fantôme, va la propulser malgré elle dans une enquête qui la dépasse et qui va la forcer à déterrer des secrets profondément enfouis.

Le seul vrai élément décevant à mes yeux pour le moment est le casting. Même si Nancy Drew reprend des éléments vus ailleurs, elle n’offre rien de très alchimique entre les personnages. Je suppose donc qu’il va falloir attendre quelques épisodes pour que tout le monde entre dans le même moule et c’est bien dommage. Pour autant, l’histoire que la saison nous compte est intéressante et me donne étrangement envie de revenir (même si je sens le piège que Riverdale a pu être par le passé avant de devenir la série ridicule qu’elle est aujourd’hui).

Kennedy McCann possède tout de même quelques qualités qui permettent de relever le niveau et de faire de cette détective (post)adolescente un personnage plus adulte ici. La fin de ce premier épisode me rend curieux, même si au fond j’ai déjà peur que Nancy Drew tombe dans les pièges de ses prédécesseurs. Notamment a cause des éléments surnaturels qui pourraient rapidement rendre le tout ridicule et moins réaliste qu’il ne veut probablement l’être sur le papier.

Note : 5.5/10. En bref, honorable adaptation des histoires de Nancy Drew.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte